Twitter, YouTube, Facebook, et Microsoft déclarent la guerre aux propos haineux

© Sputnik . Alexandr Kryazhev / Aller dans la banque de photosTwitter page in browser window
Twitter page in browser window - Sputnik France
La Commission européenne et les compagnies Facebook, Twitter, YouTube et Microsoft ont signé le 31 mai un accord prévoyant des engagements en matière de lutte contre la mauvaise conduite en ligne, notamment contre les propos haineux, lit-on dans un communiqué de l'institution.

Hillary Clinton - Sputnik France
Hillary Clinton aurait violé des règles de comportement sur Internet
En vertu de l'accord, les entreprises en question s'engagent à contrôler les propos publiés sur leurs supports et à supprimer les posts contenant des propos haineux, voire à supprimer les comptes des utilisateurs concernés dans les 24 heures suivant la publication.

La Commission européenne ainsi que les entreprises mentionnées reconnaissent que la diffusion en ligne d'informations illicites susceptibles d'engendrer l'agression a non seulement une influence négative sur certains groupes sociaux ou individus pris à part, mais se répercute aussi sur ceux qui prônent la liberté et la tolérance et qui luttent contre la discrimination au sein d'une société ouverte.

"Le langage haineux exerce un effet dissuasif sur les plateformes Web", stipule le communiqué.

La décision de mettre en place un code de conduite en ligne a été adoptée suite aux attentats terroristes de Bruxelles. L'UE a alors porté attention sur le fait que le nombre de publications à contenu extrémiste avait monté d'un cran au cours de ces dernières années. Les émissaires européens considèrent les réseaux sociaux comme faisant partie des outils de propagation de la haine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала