Le Brexit, synonyme de durcissement de la politique migratoire britannique?

© AFP 2022 Carl Court Le Brexit, synonyme de durcissement de la politique migratoire britannique?
Le Brexit, synonyme de durcissement de la politique migratoire britannique? - Sputnik Afrique
L'ancien maire de Londres Boris Johnson et le ministre britannique de la Justice Michael Gove se sont prononcés pour un durcissement de la politique migratoire dans le cas où le Royaume-Uni quitterait l'UE.

Selon cette nouvelle politique, les migrants qui ne maîtrisent pas l'anglais et n'ont pas les compétences nécessaires pour travailler au Royaume-Uni seront privés du droit d'entrer dans le pays, rapporte le Telegraph.

Brexit - Sputnik Afrique
Le Brexit est de plus en plus plébiscité au Royaume-Uni

Les fonctionnaires expliquent que si le pays quitte l'Union européenne "le droit automatique de tous les citoyens européens d'entrer au Royaume-Uni afin de s'y installer et d'y travailler prendra fin ainsi que le contrôle de l'UE sur les aspects vitaux du système de sécurité sociale (du pays, ndlr)".

Johnson et Gove ont annoncé qu'ils planifiaient la mise en œuvre d'un modèle politique basé sur le système de migration australien. Le journal indique que les migrants auront la possibilité d'obtenir un visa de travail une fois qu'ils auront passé un test spécial qui prend en compte leur spécialité, leur âge, leur connaissance de la langue, leur emploi précédent emploi et leur niveau d'éducation.

Drapeaux britannique et européen - Sputnik Afrique
Le Brexit va-t-il pousser d'autres pays à sortir de l'UE?

"Ceux qui visent à venir au Royaume-Uni pour y trouver un emploi où pour y recevoir un enseignement doivent être accueillis sur la base de leurs compétences et sans discrimination fondée sur l'origine nationale (…) Ainsi, nous aurons l'assurance que tous les candidats ont la maîtrise de l'anglais nécessaire à la fonction qu'ils souhaitent occuper", indique leur communiqué conjoint. 

D'après les hommes d'Etat, pour des citoyens des pays non-membres de l'UE, ce système serait moins bureaucratique et plus simple que celui qui fonctionne actuellement.

La décision concernant l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne doit être prise à l'issue d'un référendum qui se tiendra le 23 juin prochain.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала