Une cour de Kiev interdit le remboursement de la dette de 3 mds USD à la Russie

© Flickr / Penn StateHuman Rights Act
Human Rights Act - Sputnik Afrique
Un tribunal de Kiev a imposé une interdiction temporaire sur le remboursement de la dette ukrainienne d'un montant de trois milliards de dollars à la Russie.

Selon le président du mouvement public ukrainien "La force du droit" Andreï Sentchenko, cité par les médias ukrainiens, la décision du tribunal est une mesure provisoire concernant la plainte d'une migrante forcée de Lugansk, Irina Verigina, à l'encontre de la Russie pour compenser les pertes qu'elle a subies en raison du conflit dans le Donbass.

"La cour du district Holosiivskyi de Kiev a satisfait la demande de Mme Verigina de sauvegarder sa plainte contre la Russie, en tant qu'Etat agresseur, concernant la réparation de préjudices moraux et matériels causés par l'agression armée russe", a indiqué M.Sentchenko.

Le tribunal a interdit au cabinet des ministres, au ministère des Finances, au Trésor et à la Banque nationale d'effectuer quelque versement que ce soit de la dette. L'homme politique a également exprimé l'espoir que, suivant la décision des tribunaux ukrainiens, cet argent sera utilisé pour le remboursement des revendications en faveur des citoyens ukrainiens qui ont souffert du conflit dans le Donbass.

Auparavant, le président ukrainien Piotr Porochenko avait signé une loi introduisant un moratoire illimité sur le remboursement de la dette ukrainienne. La Russie a déposé une plainte auprès de la Haute cour de justice de Londres, afin de réclamer le paiement de la dette suite à l'introduction du moratoire.

Dette ukrainienne - Sputnik Afrique
Les nouvelles ficelles de Kiev pour ne pas payer sa dette à la Russie
Récemment, il s'est avéré que l'Ukraine soumettrait auprès de la Haute cour de justice de Londres que l'"annexion" de la Crimée et le soutien par Moscou des insurgés dans l'est du pays l'avaient "déstabilisée" et l'avaient privée de la possibilité de rembourser sa dette.

En décembre 2013, Moscou avait acheté des obligations d'Etat ukrainiennes à échéance de deux ans. Plus tard, les nouvelles autorités ukrainiennes ont essayé de présenter la dette comme un simple endettement commercial. Cependant, le Fonds monétaire international (FMI) a confirmé le statut de cette dette comme souveraine. L'Ukraine aurait dû rembourser sa dette avant le 31 décembre 2015, et actuellement Kiev est en défaut de paiement pour ces obligations.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала