Un parlement de plus examinera l’appel à reconnaître la Crimée russe

Andreas Maurer, président du groupe de gauche au parlement de la ville allemande de Quakenbrück, a l’intention de soumettre à l’examen des députés un appel à reconnaître la Crimée en tant que partie intégrante de la Russie et à annuler les sanctions antirusses.

M.Maurer, qui s'est exprimé à ce sujet en conférence de presse, entend déposer cette proposition pour examen auprès du parlement dont son groupe fait partie. Quakenbrück est une ville de l'arrondissement d'Osnabrück, en Basse-Saxe.

Crimée - Sputnik Afrique
La Crimée bientôt reconnue par la plus importante région d'Italie?
L'homme politique a précisé qu'il avait l'intention de s'adresser également à ses collègues dans les parlements de l'Allemagne de l'est. M.Maurer est persuadé que les députés allemands ont le droit de soulever de telles questions. Il se réfère à l'exemple de la province italienne de Vénétie, où pareil examen a déjà eu lieu.

Quelles pourront être les perspectives de la proposition de M.Maurer? L'homme politique souligne qu'elle pourrait être l'occasion d'instaurer une plate-forme de discussion et d'échange d'arguments, et permettre aux partis politiques de faire face à cette question.

Crimée - Sputnik Afrique
Après la Vénétie, la Lombardie reconnaîtra-t-elle la Crimée russe?
M.Maurer a également déclaré que les sanctions antirusses et la perte des marchés russes pour les entreprises allemandes avaient déclenché une situation catastrophique pour l'agriculture de son pays.

Une délégation officielle allemande composée de 60 personnes, dont des hommes d'affaires, des hommes politiques et des représentants de la société civile, est actuellement en visite en Crimée.

Fait à noter, de plus en plus de représentants des milieux sociaux et économiques des pays européens se prononcent pour la levée des sanctions antirusses qui nuisent considérablement aux entreprises européennes. Frank-Walter Steinmeier, chef de la diplomatie allemande, a récemment évoqué le sujet. Selon lui, il faudrait penser à la levée des sanctions à plusieurs étapes.

Venise - Sputnik Afrique
La Vénétie exhorte à reconnaître la Crimée en tant que partie de la Russie
Par ailleurs, des représentants allemands en provenance de la Bavière prônent le développement de projets d'investissements dans l'économie russe.

Le conseil régional (parlement) de la province italienne de Vénétie a récemment adopté un projet de résolution appelant à reconnaître la Crimée en tant que partie intégrante de la Russie et à annuler les sanctions antirusses.

La Crimée et la ville de Sébastopol avaient été rattachées à la Russie à la suite d'un référendum tenu en mars 2014. La majorité écrasante des habitants avait voté pour le rattachement à la Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала