Les villes championnes de la consommation de drogues sont européennes

L'étude a été effectuée en 2015 dans 21 pays.

L'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) a publié les résultats d'une étude sur la consommation de drogues en Europe. Les chercheurs ont notamment dressé le palmarès des villes européennes consommant des substances interdites. Londres, Oslo, Amsterdam et d'autres mégapoles comptent parmi les leaders.

Des hommes, l'image d'illustration - Sputnik Afrique
Pour la première fois en 270 ans, il y a plus d'hommes que de femmes en Europe
L'étude a été effectuée en 2015 dans 21 pays. Il s'est avéré que Londres détient la première place pour ce qui est de la consommation de cocaïne, ses habitants ayant pris en moyenne 909 milligrammes de cette drogue par millier de personnes et par jour. Londres est suivi par Amsterdam (près de 642 milligrammes) et par Anvers belge (621 milligrammes).

Par contre, Anvers est classée première au chapitre de la consommation d'amphétamine (250 milligrammes) par jour. Les trois premières places du palmarès amphétamine n'appartiennent qu'à des villes belges: Geraardsbergen (214 milligrammes) et Ostende (177 milligrammes).

Concernant le memphétamine, la première place est détenue par Oslo (172 milligrammes), la ville tchèque de Ceské Budejovice est classée deuxième (161 milligrammes), suivie par Dresde allemande (150 milligrammes).

Quant à l’extasy, la liste s’ouvre avec Amsterdam (166 milligrammes), suivie par Eindhoven (131 milligrammes) et Anvers (72 milligrammes).

Selon le rapport, c'est l'Estonie qui détient le record de la plus haute mortalité causée par la consommation de ces drogues.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала