Un manchot handicapé reçoit une prothèse imprimée en 3D

© Sputnik . Sergey Pyatakov / Aller dans la banque de photosManchot
Manchot - Sputnik Afrique
Il s'agit du premier remplacement de membre d'un animal sauvage en Nouvelle-Zélande.

Un manchot - Sputnik Afrique
Un manchot nage 8.000 km pour revoir son sauveur
Des scientifiques néo-zélandais ont confectionné une prothèse de patte pour un manchot qui avait perdu la sienne. Une prothèse pas comme les autres: elle a été fabriquée sur une imprimante 3D.

L'expérience a été réalisée dans le Centre antarctique international de Christchurch. En 2007, ses collaborateurs ont trouvé sur la côte un manchot dont une patte a dû être amputée suite à une malheureuse rencontre avec un filet de pêche.

Mutilé, Bagpipes (c'est le petit nom du volatile) ne pouvait pas marcher et nager normalement. Les chercheurs ont essayé de l'aider en lui préparant une sorte de béquille pour son moignon afin de lui permettre de se maintenir en position verticale.

​C'est là que le docteur Don Clucas, de l'Université de Canterbury, est entré dans la danse. Il a généreusement offert au pauvre animal un pied innovant fabriqué dans son laboratoire. Bagpipes devrait très bientôt pouvoir remarcher comme avant.

​Il s'agit du tout premier remplacement de membre d'un animal sauvage en Nouvelle-Zélande. Des chercheurs polonais avaient auparavant "greffé" une prothèse de bec à un manchot blessé dans une bagarre.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала