Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les migrants mariés à des mineures embarrassent la justice allemande

© REUTERS / Darrin Zammit Lupi A migrant girl is covered with a blanket moments after refugees and migrants arrived on a raft on a beach on the the Greek island of Lesbos, January 29, 2016.
A migrant girl is covered with a blanket moments after refugees and migrants arrived on a raft on a beach on the the Greek island of Lesbos, January 29, 2016. - Sputnik France
S'abonner
Que faire avec les réfugiés qui, selon les lois allemandes, sont beaucoup trop jeunes pour se marier? Faut-il protéger leur union ou bien estimer que les maris sont coupables de détournement de mineure?

Sur fond de crise des migrants, de plus en plus de jeunes filles arrivent en Allemagne en compagnie de leurs maris majeurs. Les tribunaux allemands peinent à traiter le cas de ces couples, indique le quotidien Die Welt
 
Alia et Amir (leurs vrais noms ne sont pas dévoilés) sont arrivés en Allemagne avant d’être séparés. La jeune fille a été placée sous la tutelle du ministère de la jeunesse qui a saisi la justice, affirmant qu'Alia, mariée à l’âge de 14 ans à Amir, 21 ans, selon les règles de la charia en Syrie, ne pouvait être laissée seule en compagnie d'Amir. Le tribunal a décidé de séparer le couple, autorisant Alia à voir Amir de temps en temps, mais toujours accompagnée d'un tiers.

Marteau de président - Sputnik France
En Allemagne, les membres de la "police de la charia" traduits en justice

Le jeune couple pose un véritable problème à la Justice allemande. Que faire avec les réfugiés qui selon les lois allemandes, sont beaucoup trop jeunes pour se marier? Faut-il protéger leur union ou bien estimer que les maris sont coupables de détournement de mineure?

Les avis des juristes allemands diffèrent à ce sujet.

La Cour suprême fédérale a finalement annulé la décision de séparer le couple et les jeunes mariés ont été autorisés à rester ensemble.
Les organisations internationales Unicef et Terre des Femmes évoquent une grande menace pour les fillettes.

"Les mariages de jeunes filles avec des hommes beaucoup plus âgés qu'elles sont surtout répandus en Syrie. Avant la guerre, dans 13 cas de mariage sur 100, au moins un des deux mariés n'avait pas atteint l'âge de 18 ans. Actuellement, cela concerne 51% des mariages. Il s'agit surtout de mariages forcés conclus dans les camps de réfugiés en Jordanie, au Liban, en Irak et en Turquie", dénonce l'association SOS-Kindredörfer.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала