Quand des médecins moscovites offrent à une petite Syrienne l'espoir de marcher à nouveau

Victime d'une attaque terroriste en avril dernier, la petite Sidra Zaaruru a perdu ses deux jambes et vu mourir sous ses yeux sa sœur et son neveu de trois ans.

Mutilée et traumatisée, Sidra a été prise en charge par l'armée russe à la demande de ses parents, qui se sont adressés aux militaires russes en Syrie, et transportée à Moscou.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала