Lugubre: quand creuser des tombes devient un sport

© Flickr / eltpicsLugubre: quand creuser des tombes devient un sport
Lugubre: quand creuser des tombes devient un sport - Sputnik Afrique
Une compétition des plus macabres s’est déroulée ce vendredi dans le cimetière hongrois de Debrecen.

Le calme funèbre de ce cimetière hongrois a été troublé cette semaine. Cet endroit habituellement paisible s'est transformé pour une journée en terrain de sport: 18 binômes de fossoyeurs se sont affrontés pour le titre du plus rapide creuseur de tombes, annonce Reuters.

L'objectif à atteindre? Une tombe parfaite: 200 centimètres de long, 80 de large et 160 centimètres de profondeur, les dimensions fixées par les organisateurs de ce concours un brin lugubre.

The gold mask of King Tutankhamun is seen in a glass case during a press tour, in the Egyptian Museum near Tahrir Square, Cairo, Egypt, Saturday, Jan. 24, 2015 - Sputnik Afrique
Toutankhamon gît-il dans une tombe destinée à une femme?
Moins d'une demi-heure a toutefois suffi pour désigner le glorieux vainqueur. L'équipe locale n'a pas laissé de chances à ses rivaux et a remporté la compétition ainsi qu'une place pour participer à un tournoi international des fossoyeurs. Les meilleurs dans ce métier pour le moins glauque viendront de Pologne, de Slovaquie ou encore de République tchèque pour y prendre part.

Une compétition effroyable, dites-vous? L'Association hongroise des fossoyeurs a une autre opinion sur la question. Bien au contraire, estime l'organisation, les concours de ce type contribuent à valoriser le métier et à intéresser la jeunesse au travail dans les cimetières. Alors que l'espace y est limité, impossible donc d'utiliser des machines. De ce fait, la main d'œuvre y est particulièrement demandée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала