Les statues de l’île de Pâques menacées par le réchauffement

© Flickr / David BerkowitzLes statues de l’île de Pâques menacées par le réchauffement
Les statues de l’île de Pâques menacées par le réchauffement - Sputnik France
Emblèmes de l’île, les grandes statues de pierre moaïs risquent de disparaître suite aux changements climatiques, s’alarme l’Unesco.

Les vagues qui déferlent régulièrement sur l'île de Pâques, un des endroits les plus mystérieux au monde, ont gagné en hauteur ces derniers temps, constatent les experts de l'Unesco. Ainsi, celles-ci érodent progressivement le rivage et au rythme actuel, les statues emblématiques de l'île de Pâques pourraient être bientôt submergées.

"Plusieurs moaïs situés dans l'île de Pâques seront perdus pour l'humanité si l'actuelle érosion du rivage par les eaux du Pacifique se poursuit au cours des prochaines décennies. On peut constater que les changements climatiques influent sur tous les sites matériels du Patrimoine mondial de l'Unesco ", a déclaré Adam Markham, l'auteur du rapport présenté par l'Unesco, cité par CNN.

Pour en arriver à cette conclusion alarmante, M. Markham ainsi que de nombreux experts de l'organisation ont analysé l'effet exercé par les changements climatiques d'origine anthropique les sites architecturaux et culturels à ciel ouvert. Parmi les facteurs à risque figurent l'élévation du niveau de la mer, la hausse de la température moyenne et les phénomènes climatiques extrêmes devenus de plus en plus fréquents sur notre planète.

Les moaïs ne seront pas l'unique victime du réchauffement global, indiquent les experts. La statue de la Liberté de New York, les îles Galapagos, et le parc national de Yellowstone aux Etats-Unis sont également menacés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала