Ces navires des gardes-côtes qui protègent les eaux chinoises

© AFP 2022 STRLa mer de Chine méridionale
La mer de Chine méridionale - Sputnik Afrique
Les nouveaux navires des gardes-côtes ont déjà à plusieurs reprises aidé les pêcheurs chinois en mer de Chine méridionale.

Les garde-côtes argentins coulent un navire de pêche chinois - Sputnik Afrique
Les garde-côtes argentins coulent un navire de pêche chinois
Les nouveaux navires chinois des gardes-côtes, en mer de Chine méridionale, sont plus puissants que la majorité de leurs analogues. Leur mission comprend l'application de la loi, la recherche et le sauvetage.

Le CCG3210, un navire particulièrement combatif, connu sous le nom d'Yuzheng 310 a déjà influencé la politique en mer de Chine méridionale. Le navire est doté de mitrailleuses, de canons légers et de matériels innovants pour les communications.

"Construit en 2010, le CCG3210 a escorté une flottille de pêche et a fixé la marine philippine lors d'une dispute sur les droits territoriaux. Mais c'était juste le début", rapporte The National Interest.

En mars 2013, le bateau de patrouille indonésien Hiu Macan 001 a arraisonné un bateau de pêche chinois dans les eaux territoriales indonésiennes à environ 200 kilomètres au nord-ouest des îles Natuna.

Les îles faisant aussi partie du territoire indonésien, l'équipage du Hiu Macan 001 a arrêté les pêcheurs chinois et s'est dirigé vers son port d'attache avec eux à bord. Quelques heures après, un CCG3210 chinois est apparu. Il s'est signalé au Hiu Macan 001 et a exigé de libérer les pêcheurs. Au même moment, le capitaine du Hiu Macan 001 a découvert que son équipement de communications par satellite avait cessé de fonctionner comme s'il avait été bloqué par le navire chinois. Le bateau de patrouille indonésien a alors respecté la demande du navire chinois et a libéré l'équipage.

mer de Chine méridionale - Sputnik Afrique
Pékin envisage une zone aérienne d'identification en mer de Chine méridionale
En mars 2016, un navire de patrouille indonésien a arraisonné le navire de pêche chinois Kway Fey à une distance de moins de trois milles nautiques des îles Natuna. L'équipage a été arrêté et cette fois un câble a été accroché au navire, mais les Chinois ne se sont pas laissé faire aussi facilement.

Deux navires chinois des gardes-côtes sont arrivés et l'un d'eux qui ressemblait à un CCG3210 a libéré le bateau de pêche des griffes du navire indonésien.

Pékin a à plusieurs reprises déclaré que les eaux autour des îles Natuna étaient un "terrain de pêche traditionnelle chinoise".

Alors que les tensions en mer de Chine méridionale augmentent, les CCG3210 continueront de protéger les navires chinois avec compétence et dévouement.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала