Netanyahu: les relations avec la Russie contribuent à la sécurité d'Israël

© Sputnik . Sergei Guneev / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine et Benjamin Netanyahu
Vladimir Poutine et Benjamin Netanyahu - Sputnik Afrique
Selon le premier ministre d'Israël Benjamin Netanyahu, le renforcement des liens avec la Russie est un facteur de sécurité nationale, qui a permis d'éviter des confrontations inutiles à la frontière nord de l'Etat hébreux.

Benjamin Netanyahu effectuera lundi son troisième déplacement à Moscou depuis l'automne dernier. Au menu des négociations figureront, entre autres, les problèmes de la Syrie où Israël et la Russie ont mis en place un mécanisme permettant d'éviter des incidents entre les militaires israéliens et russes lors des opérations dans le ciel syrien. 

"La Russie est une puissance mondiale et nos rapports deviennent toujours plus étroits. J'ai œuvré pour obtenir un rapprochement qui nous sert aujourd'hui, qui contribue à notre sécurité nationale en prévenant des heurts dangereux et inutiles à notre frontière nord", a déclaré M.Netanyahu cité par son service de presse. 

L'accord de principe sur la mise en place d'un mécanisme dit de déconflictualisation a été conclu lors de la visite du premier ministre israélien à Moscou en septembre dernier. Il prévoit notamment une ligne de liaison directe entre la base aérienne russe de Hmeimim et le commandement des forces aériennes d'Israël. 

 

Jérusalem - Sputnik Afrique
Syrie: Moscou négocie en secret avec Israël
Selon les données israéliennes, ce canal de communication a été utilisé en octobre quand un avion russe est entré par erreur dans l'espace aérien au-dessus du plateau du Golan contrôlé par Israël. Israël, pour sa part, est intéressé à avoir les mains libres en Syrie afin d'empêcher que des armes modernes ne tombent entre les mains de ses adversaires, y compris ceux qui combattent actuellement du côté du président syrien Bachar el-Assad. 

"Bien que Moscou travaille étroitement avec l'axe pro-iranien comprenant l'ennemi le plus hostile et le plus fort d'Israël dans la région, le (mouvement libanais) Hezbollah, la présence russe produit un effet modérateur sur le comportement du Hezbollah à l'égard d'Israël", écrit le Jerusalem Post de lundi. 

La présente visite de Benjamin Netanyahu à Moscou coïncide avec le 25e anniversaire du rétablissement des relations diplomatiques entre la Russie et Israël. A l'opposé de ses visites de septembre et d'avril, dont le programme se réduisait à des négociations de quelques heures sur la sécurité régionale à travers le prisme de la situation en Syrie, elle donnera cette fois lieu à la signature de documents économiques et sociaux, ainsi qu'à un programme culturel. 


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала