Le Front al-Nosra poursuit les hostilités, le nombre de victimes ne cesse de croître

© REUTERS / Abdalrhman IsmailA man walks past the rubble of damaged buildings after an airstrike in the rebel held area of Aleppo's Baedeen district, Syria, May 3, 2016
A man walks past the rubble of damaged buildings after an airstrike in the rebel held area of Aleppo's Baedeen district, Syria, May 3, 2016 - Sputnik Afrique
Les terroristes d'Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, continuent de torpiller le régime de cessez-le-feu en vigueur en Syrie depuis le 27 février.

Même avec l'avènement du ramadan, mois sacré pour tous les musulmans, les extrémistes d'Al-Nosra n'ont pas renoncé aux hostilités. Le nombre de victimes civiles ne cesse de croître, rapporte mardi le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie dans un bulletin.

"Bien que le mois de ramadan ait débuté lundi, les groupuscules terroristes continuent de pilonner les quartiers résidentiels ainsi que les positions de l'Armée syrienne et des milices kurdes. Le nombre de victimes parmi les civiles continue de croître", indique la source.

Le bulletin informe en outre qu'au cours de ces dernières 24 heures, le régime de cessez-le-feu a été violé à trois reprises à Damas.

Igor Konachenkov - Sputnik Afrique
Les avions russes en Syrie vont bien, merci!
Quant au nombre de localités syriennes ayant rejoint la trêve, il s'élève désormais à 138.

Et de préciser que ni les forces armées syriennes, ni les forces aérospatiales russes déployées en Syrie n'ont mené de frappe sur les groupes armés ayant déposé les armes.

Syrie: les terroristes pilonnent des villes, 270 civils tués - Sputnik Afrique
Syrie: les terroristes pilonnent des villes, 270 civils tués
Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie opère sur la base aérienne de Hmeimim, dans la province de Lattaquié. Il comprend 61 officiers russes. Ce centre a pour mission de signer des accords de cessez-le-feu avec les chefs des formations armées syriennes, veiller au respect de la trêve et assurer le transfert de l'aide humanitaire à la population civile syrienne.

Une trêve est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier suite à une entente intervenue entre la Russie et les Etats-Unis. Toutefois, la trêve ne concerne pas les organisations reconnues comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes terroristes se poursuivent.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала