La Défense russe dément tout bombardement de sites civils à Alep

© Sputnik . Dmitry Vinigradov  / Aller dans la banque de photosPilotos rusos en el aeródromo de Hmeymim, Siria
Pilotos rusos en el aeródromo de Hmeymim, Siria - Sputnik Afrique
Les fausses informations concernant de prétendues frappes de l'aviation russe sur des infrastructures civiles en Syrie se poursuivent.

Le ministère russe de la Défense a démenti jeudi les informations relayées par la diplomatie turque accusant les forces aérospatiales  russe de bombarder des sites civils à Alep, notamment des écoles, des mosquées et des hôpitaux.

"Les Forces aérospatiales russes n'ont effectué aucune frappe sur la ville d'Alep", a déclaré Igor Konachenkov, porte-parole de la Défense russe.

A man walks past damaged buildings in the rebel-controlled area of Maaret al-Numan town in Idlib province, Syria, May 15, 2016 - Sputnik Afrique
Des photos vieilles de 6 mois pour "prouver" les frappes russes sur Idlib
"Je tiens à rappeler que jamais aucune des allégations antérieurement présentées à l'égard des Forces aérospatiales russes n'avait été confirmée par une quelconque preuve. Qui plus est, toutes avaient été démenties par le ministère russe de la Défense à l'aide de données du contrôle objectif et vite oubliées par ceux qui nous critiquent", a poursuivi M. Konachenkov.

Et de rappeler qu'au cours de ces derniers jours, des quartiers résidentiels essuyaient massivement des tirs d'artillerie menés par des terroristes qui pénètrent librement sur le sol syrien depuis le territoire turc.

"Il est étrange de constater que ces événement échappent à l'attention du ministère turc des Affaires étrangères", a noté le porte-parole.

Les Forces aérospatiales russes sont régulièrement accusées de frappes sur des sites civils syriens. Tantôt, on leur impute des bombardements de quartiers résidentiels avec leurs marchés animés, tantôt la démolition d'hôpitaux. Souvent ces allégations sont relayées par le soi-disant Observatoire syrien des droits de l'homme, basé à Londres, et fondées sur des photos qui s'avèrent fausses.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала