Le Front al-Nosra et Ahrar al-Sham s’approchent d’Alep

© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosAlep
Alep - Sputnik Afrique
Des combattants des groupes terroristes Front al-Nosra et Ahrar al-Sham ont pris leurs quartiers aux alentours de la ville d’Alep, où des déplacements de véhicules blindés ont été récemment observés, estime le porte-parole du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

"Nous avons constaté la présence d'un grand nombre de combattants des groupes djihadistes Front al-Nosra et Ahrar al-Sham aux alentours des localités Bchantara et Kfar-Besin. En outre, nous avons repéré des déplacements de véhicules blindés et de poids lourds depuis Deir Taizz, Jabal Kabtan et Baitarun, situés aux environs d'Al-Zahraa", précise-t-il.

Ainsi, les djihadistes, qui ont su profiter du régime de cessez-le-feu instauré dans la région et s'approcher de cette zone sous le contrôle de l'opposition "modérée", seraient sur le point de mener une offensive depuis ce territoire.

Igor Konachenkov - Sputnik Afrique
Les avions russes en Syrie vont bien, merci!
La Russie et les États-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février à minuit. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivent néanmoins.

En 2014, le groupe djihadiste Daech a commencé à intensifier son activité dans la région du Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Selon les données de la CIA, près de 30.000 personnes venant de 80 pays du monde combattent aujourd'hui dans les rangs du groupe Daech.

Néanmoins, selon les experts, Daech a perdu le contrôle de près de 22% de ses territoires en Syrie et en Irak au cours des 14 derniers mois.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала