Quand les smartphones se lancent dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

© AP Photo / Alexander ZemlianichenkoQuand les smartphones se lancent dans la lutte contre le gaspillage alimentaire
Quand les smartphones se lancent dans la lutte contre le gaspillage alimentaire - Sputnik Afrique
Pourquoi jeter à la poubelle des produits qui ne sont pas encore périmés, mais ne font qu’approcher leur date limite? L’initiative de ce Canadien montre que chacun est désormais en mesure de limiter le gaspillage.

Un supermarché - Sputnik Afrique
L'UE pourrait renoncer à mettre la date de péremption sur les produits
Impossible de le nier, le gaspillage alimentaire est un véritable fléau de notre époque. Alors que le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde frôle les 800 millions, le Canadien Josh Domingues a décidé d'apporter sa contribution à la lutte contre le gâchis de nourriture.

Pour limiter le gaspillage, il a inventé l'application mobile Flashfood. Le fonctionnement est simple: les restaurants peuvent y charger des photos des produits dont la date limite de consommation approche de l'échéance et ces derniers seront vendus à prix réduit, avec jusqu'à 50% de remise.

En outre, les utilisateurs pourront "s'abonner" aux produits qui les intéressent. Les restaurants leur enverront alors des alertes, s'ils ont ces produits en stock et qu'ils approchent de leur date de péremption.

"Notre objectif est de combattre la famine,explique M. Domingues. Je sais que ça semble fou, mais je suis sûr qu'en développant l'économie de la consommation conjointe et en mettant en place une sécurité écologique à long terme, nous pourrons aider ceux qui ont eu moins de chance".

Ordures - Sputnik Afrique
Grand gaspillage: l’Européen jette 123 kg de nourriture par an
Selon l'auteur de l'initiative, l'idée de créer l'application lui est venue à l'esprit après une conversation avec sa sœur, chef d'un restaurant. Celle-ci s'est plainte d'avoir à jeter à la poubelle un stock de mollusques d'une valeur de près de 4.000 dollars (3.538 euros)… Finalement, la femme a décidé de les distribuer aux plus démunis.

L'application sera lancée le 1er août à Toronto et devrait fonctionner dans toutes les villes canadiennes à partir de 2017, selon le projet de Josh Domingues.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала