Echauffourées entre supporters anglais et russes à Marseille (Vidéo)

Les bagarres continuent d'assombrir la fête du football qu'est l'Euro 2016. Cette fois-ci, des affrontements ont eu lieu dans la ville de Marseille entre des supporters anglais et russes.

Vendredi, à la veille du match Angleterre-Russie, de nouveaux affrontements ont été signalés à Marseille, où plusieurs dizaines de supporters ont jeté des projectiles sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué à l'aide de gaz lacrymogènes.

Les incidents ont éclaté vers 18h30 heure de Paris sur l'un des quais du Vieux-Port où se trouvent plusieurs pubs anglais. Selon les forces de l'ordre, sept personnes ont été interpellées, aucun blessé n'est à déplorer.

Les supporters anglais ont longtemps traîné une mauvaise réputation à l'étranger, jusqu'à faire risquer une suspension à leur équipe après des débordements lors de l'Euro 2000 en Belgique et aux Pays-Bas.

Pour garantir le bon déroulement de l'accès des supporters au stade Vélodrome lors du match samedi soir, la préfecture de police a donc prévu deux itinéraires différents pour les Russes et les Anglais afin d'"éviter tout trouble à l'ordre public".

"Les supporters russes et anglais devront impérativement emprunter les itinéraires suivants pour accéder au stade", a indiqué le préfet de police, cité par l'AFP, dans un communiqué, en détaillant précisément les chemins que les uns et les autres devront emprunter.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des incidents avaient déjà éclaté sur le Vieux-Port, où un groupe de 250 supporters britanniques s'en était pris à la police. Sept blessés légers avaient été déplorés — trois supporters et quatre policiers.

"Nous sommes vraiment déçus par ces scènes de désordre à Marseille hier soir et nous condamnons de tels comportements", a déploré la Fédération anglaise dans un communiqué.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала