Paris et Berlin négocient la création de nouveaux systèmes d'artillerie

La France et l'Allemagne envisagent de développer une nouvelle génération de systèmes d'artillerie à l'horizon 2030 et souhaitent associer d'autres pays européens à ce projet.

La France et l'Allemagne négocient le lancement d'un projet portant sur la création de systèmes d'artillerie de nouvelle génération, a annoncé Stéphane Mayer, PDG du groupe militaro-industriel français Nexter Systems.

"A l'heure actuelle, il existe une volonté politique de réaliser des programmes communs avec deux projets à l'étude", a déclaré Stéphane Mayer au site d'information Defense News.

Il a souligné que le Conseil des Industries de Défense Françaises (CIDEF) avait demandé au gouvernement de porter les dépenses militaires du pays des 17 milliards d'euros actuels à 24 milliards.

"Ces nouveaux programmes seront développés à l'horizon 2025-2030", a précisé le PDG de Nexter Systems. Selon lui, "proposer des projets conjoints est vital pour la stratégie franco-allemande".

La France et l'Allemagne vont construire les sous-marins norvégiens - Sputnik Afrique
La France et l'Allemagne construiront des sous-marins pour la Norvège
Le projet prévoyant le développement de nouveaux systèmes d'artillerie sera ouvert à d'autres pays européens, a indiqué Stéphane Mayer, citant parmi les partenaires éventuels le Royaume-Uni et l'Italie.

Il a également fait savoir que la France et l'Allemagne étudiaient la possibilité de remplacer leurs chars d'assaut Leclerc et Leopard fabriqués respectivement Nexter Systems et par le groupe allemand Krauss-Maffei Wegmann (KMW).

Les négociations entre Paris et Berlin font suite à l'accord conclu entre ces deux groupes sur la mise en place d'une co-entreprise baptisée KNDS.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала