Directeur de la CIA: l'Arabie saoudite n'est pour rien dans le 11 septembre

© AP Photo / Marty LederhandlerAttentat 9/11
Attentat 9/11 - Sputnik Afrique
Selon le directeur de la CIA, il n'existe aucune preuve directe de l'implication de l'Arabie saoudite dans les attentats du 11 septembre.

La partie secrète du rapport sur les attentats  perpétrés aux Etats-Unis le 11 septembre 2001 ne contient pas de preuves directes de l'implication du gouvernement de l'Arabie saoudite dans ces attaques, a déclaré le directeur de la CIA John Brennan dans une interview accordée à la chaîne télévisée  Al Arabiya.

"Après le 11 septembre, la commission a minutieusement vérifié les affirmations sur l'implication de l'Arabie saoudite et de son gouvernement. La conclusion (des membres de la commission, ndlr) a été la suivante: il n'y a aucune preuve qui indiquerait que le gouvernement saoudien ou ses fonctionnaires haut placés aient soutenu individuellement les attentats du 11 septembre", a dit le directeur de la CIA, soulignant que durant ces 15 dernières années, Riyad a été l’un des meilleurs partenaires des Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme.

M.Brennan a également admis que la partie secrète de 28 pages du rapport pourrait être prochainement rendue publique, lui-même soutenant une telle possibilité.

Attentats du 11 septembre: Riyad m'est cher, mais la vérité m'est encore plus chère - Sputnik Afrique
Attentats du 11 septembre: Riyad m'est cher, mais la vérité m'est encore plus chère

A la mi-avril, l'ex-sénateur démocrate Bob Graham, qui a participé à l'enquête sur les attaques du 11 septembre menée par le Congrès, a annoncé que d'ici 60 jours, le président américain Barack Obama déciderait de la publication de la partie classifiée du rapport sur les attentats du 11 septembre.

Selon la chaîne Fox News, 28 pages du document en question pourraient confirmer l'implication des Saoudiens dans ces attaques.

Riyad a par la suite menacé de vendre ses actifs américains si la Maison Blanche adoptait une loi permettant de traduire les autorités saoudiennes en justice pour leur éventuelle implication dans les attaques du 11 septembre 2001.

Les attentats du 11 septembre contre le World Trade Center à New York, qui ont fait environ 3.000 morts, ont été revendiqués par l'organisation djihadiste sunnite Al-Qaïda, fondée par Oussama ben Laden.

Fils d'une riche famille saoudienne, Oussama ben Laden avait été déchu de sa nationalité en 1994. Il a été tué le 2 mai 2011 par des forces spéciales américaines dans sa résidence d'Abbottabad, au Pakistan.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала