La police bruxelloise se prépare aux attentats éventuels du mois de ramadan

Les services secrets belges prennent des mesures de sécurité pour prévenir des attentats qui peuvent être commis à Bruxelles lors du mois de ramadan.

Attentats à Bruxelles - Sputnik Afrique
Maelbeek: vibrant hommage, deux mois après les attentats
Les services secrets belges disposent d'informations selon lesquelles des attentats pourraient être commis à Bruxelles lors du mois de ramadan consacré au jeûne musulman, selon le journal Laatste Nieuws basé à Bruxelles.

Selon les informations du journal, les autorités belges ont déjà ordonné aux policiers et militaires, qui patrouillent les lieux publics de Bruxelles, de renforcer leur contrôle. Des mesures supplémentaires de sécurité concernent d'abord les lieux où se ressemblent les supporteurs de l'Euro-2016 de foot pour regarder des matches ainsi que les hôpitaux et les écoles.

Une double explosion s'est produite le 22 mars au matin dans le hall des départs de l'aéroport de Bruxelles. La troisième explosion a eu lieu un peu plus tard dans un wagon de métro à la station de Maelbeek. Cette vague d'attentats a été revendiquée par le groupe terroriste Daech (Etat islamique ou EI).

Molenbeek - Sputnik Afrique
Tourisme djihadiste: Bruxelles comme point de départ?
Trente-deux personnes ont été tuées et 300 ont été blessées suite aux attentats. Un des kamikazes, Mohamed Abrini, terroriste connu comme étant "l'homme au chapeau" et qui n'a pas fait exploser sa bombe à l'aéroport, a été arrêté le 8 avril dans la capitale belge.

Osama Krayem, un Suédois d'origine syrienne âgé de 23 ans, a été arrêté plus tôt dans le mois avec Mohamed Abrini. Il est soupçonné d'être impliqué dans les attentats de Paris et de Bruxelles et de faire partie d'un réseau terroriste. Il a été identifié comme un des personnages d'un documentaire sur l'immigration réussie à Malmö.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала