Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Merkel prête à faire d’importantes concessions à Erdogan

© Sputnik . Igor Zarembo / Aller dans la banque de photosBerlin
Berlin - Sputnik France
S'abonner
Pour trouver une solution à la crise des migrants, les autorités allemandes sont prêtes à céder face au président turc dans plusieurs domaines.

Les autorités allemandes sont prêtes à faire des concessions importantes à la Turquie, notamment dans le domaine de la législation antiterroriste, afin de trouver une solution à la crise des migrants, annonce le journal The Telegraph se référant à Sir Sebastian Wood, diplomate au ministère britannique des Affaires étrangères depuis les années 1980.

"(La chancelière allemande) Angela Merkel a commencé à présenter les grandes lignes du marché du point de vue humanitaire (pointant le fait qu'il n'y avait eu que neuf noyés) afin d'adoucir d'avance la réaction des défenseurs des droits de l'homme. Les officiels ont commencé à manifester en coulisse leur intérêt pour des formules de compromis dans les lois antiterroristes", selon un courrier diplomatique de M.Wood, tombé entre les mains de journalistes du quotidien.
 
Selon le diplomate, le report du régime sans visas pour la Turquie et l’accord de cette dernière afin d'attendre  jusqu'au mois d'octobre s'explique par la volonté des parties de ne pas "aggraver sensiblement la situation"  en prévision du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Selon le journal, Londres veut "maintenir les exigences actuelles de visas pour tous les ressortissants de la Turquie indépendamment des accords éventuellement conclus entre la Turquie et d’autres pays membres de l'UE".

migrants - Sputnik France
La Turquie menace de suspendre l'accord sur les migrants

Auparavant, les représentants de l'UE ont fait savoir que la levée des visas pour les Turcs n'était pas possible tant que la Turquie ne remplirait les conditions posées par l'UE.

"S'il n'y a pas d'exemption de visas, l'impulsif et colérique (président turc) Erdogan, enclin à lancer une bataille lorsqu'il se sent "trahi", est capable de remplir sa promesse  d'"ouvrir la porte" aux migrants voulant se rendre en Europe", écrit le diplomate cité par le journal.

La correspondance souligne que les opinions exprimées sont nécessaires pour un échange d'informations entre les ambassades britanniques dans différents pays et ne sont en aucun cas les déclarations officielles dans le domaine de la politique extérieure.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала