Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Russes à l’Euro: qu'allez-vous faire si quelqu'un essaye de vous casser la figure?

© REUTERS / Jean-Paul PelissierDes supporters anglais jettant des projectiles dans le Vieux-Port de Marseille après le match Angleterre-Russie
Des supporters anglais jettant des projectiles dans le Vieux-Port de Marseille après le match Angleterre-Russie - Sputnik France
S'abonner
Alors que l'arrestation des Russes après le match Russie-Angleterre fait écho dans les médias, le comportement des supporters et le déroulement des accrochages restent peu discutés. Un supporter et un témoin russes confient à Sputnik des détails de l'incident, des affrontements entre des Britanniques et la police, ainsi que le contexte politique.

"Nous sommes arrivés à Marseille, il y avait un Russe pour dix Anglais dans la ville", raconte un supporter russe venu à Marseille pour soutenir l'équipe de son pays.

England and Wales fans react after some scuffles with Russian supporters outside a pub in Lille, France, June 14, 2016. - Sputnik France
Euro 2016: premier incident entre supporters à Lille
Selon lui, durant toute la journée, il y a eu de petits affrontements qui ont finalement abouti à de nombreux incidents où des Britanniques ont commencé à lancer des bouteilles en direction des supporters russes.

"Quand tu es Russe et que tu portes un t-shirt avec des symboles russes, tu risques de recevoir une bouteille ou des pièces de monnaie dans la figure juste en passant", souligne-t-il dans un entretien à Sputnik.

Et de préciser les supporters britanniques avaient investi la totalité des bars de Marseille.

De surcroît, ce n'était pas que sportif, c'était aussi des provocations politiques. Les supporters britanniques insultaient les Russes dans les rues en criant des grossièretés visant le président russe Vladimir Poutine, contenant des insultes en russe dont ils ne semblaient pas comprendre le sens exact.

"Encouragés par leur supériorité numérique car il n’y avait qu’environ 10.000 supporters russes, le reste étant des supporters britanniques, avec 67.394 places au stade de Marseille, les fans britanniques prenaient plaisir à provoquer les Russes, les insultant même avant le match, dans les rues de Marseille et surtout quand les Russes ont égalisé".

​Les Britanniques n'ont pas tardé à se quereller avec des policiers, ces derniers étant obligés de les calmer en utilisant du gaz lacrymogène.

​Les fans russes, ne voulant pas provoquer la police, n'ont pas eu de problèmes à la veille du match, certains d'entre eux ont pourtant été blessés dans les échauffourées, au visage ou au niveau du crâne.

"Complétement bourrés, les supporters britanniques jetaient des bouteilles sur tous ceux qui portaient des symboles russes et insultaient les habitants locaux, presque tous!", a confié à Sputnik un témoin russe ayant également assisté au match.

"Les locaux et la police étaient presque tous de notre côté car ils en avaient assez de ces gens venus des îles (les supporters britanniques, ndlr) avec leur comportement de sauvages… Je voudrais voir comment vous, vous allez régler une situation quand on essaye de vous casser la figure avec une bouteille. Allez-vous essayer de les calmer en leur parlant tout simplement?", a souligné le témoin.

Cerise sur le gâteau, nous vous proposons des photos, des vidéos et des tweets montrant des "gentlemans hooligans" britanniques qui parlent d’eux-mêmes.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала