Les membres de Daech se fondent parmi les civils pour fuir Falloujah

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosSyrie
Syrie - Sputnik Afrique
Les autorités irakiennes ont arrêté plus de 500 membres présumés de l'organisation Etat islamique (EI) qui tentaient de quitter le fief djihadiste de Falloujah parmi les centaines d'habitants fuyant les combats.

"Nous avons arrêté 546 terroristes présumés qui ont fui en profitant des mouvements des familles déplacées au cours des deux dernières semaines", a déclaré le chef de la police de la province d'Al-Anbar, Hadi Rzayej. "Plusieurs d'entre eux portaient de fausses cartes d'identité".

Selon les estimations des autorités irakiennes, entre 1000 et 2000 membres de Daech demeurent sur les lieux des combats à Falloujah.

Les forces gouvernementales contrôlent attentivement les civils qui prennent la fuite, séparant les adolescents et les adultes. Certains sont relâchés après quelques heures et d'autres sont retenus pour être davantage interrogés.

Le ministre irakien de la Défense Khaled al-Obeidi conduit des troupes vers une zone de combats contre  Daech - Sputnik Afrique
Le ministre irakien de la Défense conduit personnellement des frappes sur Daech
Falloujah est située à l'ouest de Bagdad. Cette ville, peuplée de 350.000 habitants avant la guerre, est tombée entre les mains de l'Etat islamique en 2014.

Fin mai, les militaires irakiens ont lancé une offensive visant la libération de Falloujah. De nombreuses localités ont déjà été reprises aux djihadistes. En outre, Hadji Hamza, chef de la cellule locale de Daech, a été éliminé.

Avant le début de l'assaut, l'armée a appelé les habitants à quitter la ville. Ceux qui ne pouvaient pas le faire ont été exhortés à se tenir à l'écart des groupes djihadistes et à hisser des drapeaux blancs pour signaler leur position.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала