Le Coran à la place de l'abécédaire en Turquie?

© Sputnik . Said Tsarnaev / Aller dans la banque de photosLe Coran
Le Coran - Sputnik Afrique
Sur fond de manifestations continues organisées par des élèves des plus anciens lycées de la Turquie contre la pression croissante de la religion sur le système d'éducation laïque dans les universités, les Turcs expriment également leur mécontentement de la transformation des écoles publiques en écoles religieuses Imam Khatib.

Une manifestation à grande échelle a été organisée le 13 juin à Istanbul devant un lycée du quartier de Sisli. Les étudiants, leurs parents, les enseignants et les résidents du quartier y ont pris part.

Les manifestants entendaient protester contre la transformation de la seule école publique du quartier en école religieuse Imam Khatib.

La rhétorique anti-laïque en Turquie, à deux doigts de la charia - Sputnik Afrique
La rhétorique anti-laïque en Turquie, à deux doigts de la charia
Les manifestants ont scandé des slogans comme "Ramenez nos écoles pour la Turquie laïque", "Nous voulons un avenir éclairé", "A bas les écoles Imam Khatib".

"Dans notre avenir éclairé et laïc, il ne peut y avoir de place pour les dispositions religieuses imposant au public la façon de vivre. Tout d'abord, cela concerne le domaine de l'éducation. Celle de la jeune génération ne peut pas être basée sur des fatwas, sur la pression religieuse et sur les stéréotypes. On tente d'élever nos enfants dans un esprit d'allégeance aveugle à des préceptes religieux, ce qui est bénéfique pour le gouvernement", ont déclaré les organisateurs de la manifestation.

L'un des participants du mouvement de protestation, l'enseignant Osman Ulas, a parlé à Sputnik de la situation dans le quartier et des objectifs de la manifestation.

"Personne ne veut étudier là-bas de son propre gré. Les familles qui ne veulent pas que leurs enfants reçoivent une éducation religieuse, et ils sont la majorité, sont forcées soit de chercher des écoles privées pour leurs enfants soit de déménager", a-t-il indiqué.

Selon lui, pour cette raison, plusieurs parents éprouvent des difficultés financières. Cette situation conduit à une transformation très sérieuse de la structure sociale qui existait depuis des décennies.

"Certains parents, qui ont des moyens, envoient leurs enfants dans des écoles privées, qui offrent une éducation laïque. C'est la réalité d'aujourd'hui: une éducation laïque dans le pays devient privée et payante", a fait valoir M.Ulas.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала