Libération de journalistes russes interpellés par la police française

© AFP 2022 LEON NEALLibération de journalistes russes interpellés par la police française
Libération de journalistes russes interpellés par la police française - Sputnik Afrique
Les forces de l'ordre françaises ont libéré des journalistes russes qui cherchaient à couvrir l’agression de trois cents supporters anglais contre cinq Russes hier à Lille, en France.

Hier à Lille, environ trois cents supporters anglais et gallois ont attaqué cinq Russes. Des journalistes russes ont naturellement tenté de filmer cette scène. 

Agak memanas antara suporter Inggris dengan wartawan Rusia di Lille #sportsatourdefrance #euro2016 #england #lille #russia #france

Фото опубликовано twitter: @sport_satu (@sport_satu) Июн 14 2016 в 12:59 PDT

Lorsque la police française est arrivée sur les lieux de l'incident, les agents des forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes afin de disperser les supporters agressifs. 

Ensuite, la police française a laissé partir tous les supporters sans même procéder à une vérification de leurs papiers d’identité. Des journalistes russes ont été cependant obligés de répondre aux questions des gendarmes.  

"La police a procédé aux interpellations sans aucune explication, ils ont retiré les accréditations aux journalistes. Vingt minutes plus tard, des journalistes russes ont été libérés", lit-on sur le site d'information Championat.com dont un correspondant a également été interpellé par la police française.

Mercredi, Lille accueillera le troisième match du groupe B de l’Euro 2016. Sur la pelouse du stade Pierre Mauroy, les Russes affronteront les Slovaques. La ville voisine de Lens accueillant jeudi le match entre le Pays de Galles et l'Angleterre, un afflux de supporters de ces deux sélections est attendu. 

Des supporters anglais jettant des projectiles dans le Vieux-Port de Marseille après le match Angleterre-Russie - Sputnik Afrique
Russes à l’Euro: qu'allez-vous faire si quelqu'un essaye de vous casser la figure?
Hier, les forces spéciales françaises ont arrêté un bus qui transportait à Lille 43 supporters russes. Ils sont actuellement à Marseille et attendent la décision du procureur de la cité phocéenne. 

Rappelons que de violents incidents ont éclaté le week-end dernier à Marseille en marge du match Angleterre-Russie, impliquant notamment des supporters russes et anglais, mais aussi des Français. 

Mardi, la Russie s'est vu infliger une suspension avec sursis, ce qui signifie que le pays sera disqualifié en cas de nouveaux incidents.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала