Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Aux USA, des permis de port d'armes pour les terroristes présumés

© AP Photo / David GoldmanAprès Orlando, l'Onu appelle Washington à renforcer le contrôle sur les armes
Après Orlando, l'Onu appelle Washington à renforcer le contrôle sur les armes - Sputnik France
S'abonner
Le port d’armes à feu fait de nouveau débat aux Etats-Unis suite à l'attentat dans un club gay d’Orlando où un terroriste a abattu 49 et a blessé 53 personnes. Et des chiffres récemment publiés font froid dans le dos…

La fusillade d’Orlando - Sputnik France
Orlando: quand le FBI suspecte des radicaux, mais les laisse s’armer
En 2015, 91% des demandeurs de permis de port d'armes figurant sur la liste des personnes soupçonnées de liens avec les terroristes l'ont finalement obtenu, rapporte la chaîne de télévision CNN citant des documents officiels. 

L’attentat d’Orlando, le pire commis aux Etats-Unis depuis le 11 Septembre, galvanise à nouveau les partisans d'une meilleure réglementation des armes. 

Selon un nouveau rapport du General Accounting Office des États-Unis, 244 personnes figurant dans la liste susmentionnée ont demandé un permis, et 223 d’entre eux ont fini par le recevoir. 

Après la fusillade dans le night-club gay Pulse d'Orlando - Sputnik France
La femme du tueur d'Orlando était au courant de son projet
La chaîne indique que le taux d'obtention des permis est stable depuis 2004, lorsque seules 212 personnes sur 2477 ayant des liens présumés avec les terroristes s’étaient vu refuser la délivrance d’un permis.

Selon la CNN, il n'existe pour l'instant pas de mécanismes juridiques permettant d'interdire aux personnes inscrites sur la liste d'obtenir des permis de port d'armes.

Suite à la tragédie, l'Onu appelé les dirigeants américains à renforcer les mesures de contrôle dans ce domaine.

Une fusillade qui a éclaté dans la nuit du 11 au 12 juin dans le night-club gay Pulse d'Orlando, en Floride, a fait 49 morts et 53 blessés. La police a tué le tireur, Omar Seddique Mateen, lors d'un échange de tirs au bout d'une confrontation de trois heures. Selon le FBI, M.Mateen a appelé le numéro d'urgence 911 avant la fusillade pour déclarer qu'il soutenait le groupe terroriste Etat islamique (Daech). L’Etat islamique a revendiqué la fusillade, même si l'enquête doute que l'attaque ait été effectivement coordonnée avec les dirigeants du groupe. Le président américain Barack Obama a qualifié la fusillade d'attentat terroriste.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала