Une pétition contre le référendum sur le Brexit qui arrive un peu trop tard?

© Flickr / Paul LloydUn panneau en faveur du brexit
Un panneau en faveur du brexit - Sputnik Afrique
Plus de 29.000 personnes ont signé une pétition contre le référendum sur l'appartenance de la Grande-Bretagne à l'UE.

Une pétition en ligne, visant à annuler le référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne, prévu pour le 23 juin, prend de l'ampleur en Grande-Bretagne. Plus de 29.000 personnes ont signé la pétition, enregistrée officiellement sur le site du parlement britannique.

© Photo Capture d'écran: site officiel du Parlement britanniquePétition sur l'annulation du référendum sur le Brexit
Pétition sur l'annulation du référendum sur le Brexit - Sputnik Afrique
Pétition sur l'annulation du référendum sur le Brexit

Selon les auteurs de la pétition, c'est le parlement qui doit prendre la décision à l'égard de l'appartenance du pays à l'UE et non la population. 

"D'après les informations de la BBC, 444 députés, représentant presque tous les partis, se sont prononcés pour le maintien du Royaume-Uni dans l'UE sur la base de réformes proposées par le premier ministre David Cameron. Ils représentent la majorité absolue, exprimant la position de plus de 68% des membres de la Chambre des communes", lit-on dans la pétition.

A en juger d'après la popularité de cette pétition parmi la population, elle pourrait très bien franchir la ligne de 100.000 signatures nécessaires pour qu'elle soit examinée par le parlement. Dans le même temps, il est peu probable que l'examen ait lieu avant le référendum qui se tiendra dans les cinq jours, étant donné que les travaux du parlement sont suspendus en raison des préparatifs pour le référendum.

Vladimir Poutine - Sputnik Afrique
Poutine: "La Russie n'a rien à voir avec le référendum sur le Brexit"
Auparavant, Londres et Bruxelles se sont mis d'accord sur un statut spécial du Royaume-Uni dans le cadre des Vingt-Huit. Selon le dernier sondage de YouGov, société internationale d'étude, l'option "sortir" a obtenu 46% des votes, 3% de plus que la semaine dernière. L'option "rester" a été soutenue par 39% des personnes interrogées, 3% de moins que la semaine dernière, ce qui donne au Brexit son plus grand avantage depuis le début de la campagne. 11% des participants sont toujours indécis, alors que 4% envisagent de s'abstenir.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала