Vous allez sans doute partager cet article sans même le lire

Lire un texte en entier? La tâche paraît aujourd’hui trop lourde. À l’époque des réseaux sociaux et d’Internet, nous nous contentons de parcourir le titre et partager le lien à l’aveugle.

A view of and Apple iPhone displaying the Facebook app's splash screen May 10, 2012 in Washington, DC - Sputnik Afrique
Facebook lance une fonction de prévention des suicides
Que faites-vous lorsque vous voyez un texte trop long sur Internet? Avouez-le, il est rare que vous lisiez l'article jusqu'à la fin. Et même plus, la majorité écrasante des internautes ne vont pas plus loin que le titre, ce qui ne les empêche pas pour autant de commenter les textes.

Pour preuve, une expérience menée par le site satirique The Science Post. Celui-ci a publié un article accompagné d'un titre accrocheur: "Etude: 70% des utilisateurs de Facebook lisent uniquement les titres d'articles scientifiques". À l'intérieur de l'article, les lecteurs attentifs étaient censés trouver une surprise: un bloc de lorem ipsum (générateur de faux textes aléatoires). Faut-il préciser que le texte a été partagé 46.000 fois sans que personne ne s'en aperçoive?

Livre - Sputnik Afrique
Apprendre à lire… à trois ans!
Les scientifiques ont démonté que 59% des internautes ne cliquent jamais sur les liens que vous partagez sur les réseaux sociaux. Autrement dit, ils ne lisent que le titre. Le résultat? Sans entrer dans les détails, les gens jugent uniquement d'après le titre. Par conséquent, de fausses informations circulent sur la Toile et forment l'opinion publique, y compris les préférences politiques. Un instrument parfait dans les mains d'un bon manipulateur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала