Israël compterait ratifier le Traité d'interdiction des essais nucléaires

© Sputnik . Sergei Guneev / Aller dans la banque de photosLe premier ministre israélien Benjamin Netanyahu
Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu - Sputnik Afrique
La ratification du traité TICS aiderait Israël à créer une zone dénucléarisée au Proche-Orient, selon son premier ministre.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré que son pays était prêt à ratifier le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE), annonce l'agence Associated Press se référant à un haut représentant de l'Onu.

Après un entretien avec M.Netanyahu, le secrétaire exécutif de l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires Lassina Zerbo, a confié à l'agence que le premier ministre israélien examinait la ratification du Traité au format "quand, plutôt que si". Selon le chef du gouvernement, la ratification aiderait Israël à créer au Proche-Orient une zone dénucléarisée.

La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini - Sputnik Afrique
L'UE veut une zone dénucléarisée au Proche-Orient

Le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires a été adopté par la 50e session de l'Assemblée générale de l'Onu le 10 septembre 1996.Il a été signé par 183 pays, mais il reste encore huit Etats ayant refusé de signer ou de ratifier ce document.

Pour entrer en vigueur, le TICE doit être signé et ratifié par les 44 pays qui possédaient les technologies nucléaires au moment des négociations finales sur le Traité en 1996. Cinq pays répondant à ce critère ne l'ont pas ratifié: la Chine, l'Egypte, les Etats-Unis, l'Iran et Israël. Trois Etats ne l'ont pas signé: la Corée du Nord, l'Inde et le Pakistan.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала