Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Turquie, Syrie: "Erdogan embrassera la main qu'il n'a pas pu casser"

© AP Photo / Vadim GhirdaFrontière turque
Frontière turque - Sputnik France
S'abonner
La presse a publié ces derniers temps des informations sur des pourparlers secrets entre les dirigeants syriens et turcs sur le rétablissement de relations bilatérales

"Je ne peux pas dire si ce genre de contacts existe, mais le besoin de rétablir les relations est évident", a indiqué à Sputnik İsmail Hakkı Pekin, ancien chef du service de renseignement de l'état-major général de la Turquie.

"J'ai remarqué que la partie syrienne a adouci sa position. Les représentants du ministère turc des Affaires étrangères laissaient sentir une tendance similaire", a souligné le responsable, qui participe à des rencontres bilatérales.

Syrie - Sputnik France
Une famille de onze personnes fusillée par les gardes-frontières turcs
La Turquie, estime-t-il, a besoin de fermer sa frontière, d'arrêter de soutenir les groupes d'opposition. Cette mesure permettrait à elle seule de créer des conditions favorisant une percée dans les relations bilatérales.

"L'intégrité de la Syrie signifie l'intégrité de la Turquie. Si le projet américain avait été réalisé et si la Syrie avait été dépecée, la situation en Turquie aurait été beaucoup plus instable qu'aujourd'hui. Le nombre d'attentats se serait accru. Mais l'Amérique a essuyé un échec dans la région. Recep Tayyip Erdogan embrassera la main qu'il n'a pas pu casser", a conclu İsmail Hakkı Pekin.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала