Des fourrières pour vaches en Russie

© Sputnik . Alexandre KriaszevLa Russie interdit les importations de viande de boeuf de Roumanie à cause de la maladie de la vache folle
La Russie interdit les importations de viande de boeuf de Roumanie à cause de la maladie de la vache folle - Sputnik Afrique
Les employés d’une entreprise d'utilité publique de la capitale de la République du Daghestan, Makhatchkala, ont organisé des "stationnements"… pour les vaches qui ont été égarées dans la ville "illégalement".

"Dans la ville de Makhatchkala, des enclos spéciaux fonctionnent dès aujourd'hui pour les vaches errantes. Nous les appelons fourrières, car les vaches sont rendues à leurs propriétaires seulement après avoir payé une amende", a déclaré le porte-parole du service de gestion de l'administration de la ville de Makhatchkala Zainab Alimirzaeva.

Et d'ajouter qu'il ne suffit pas de payer une amende. Il est également nécessaire de présenter les documents qui prouvent la propriété de l'animal.

Cédez le passage à la vache - Sputnik Afrique
Cédez le passage à la vache
L’amende peut s'élever à 2.000 roubles par jour (environ 28 euros) car les animaux sont non seulement "stationnés" dans des enclos mais aussi soignés. De surcroît, les employés traient les bêtes.

Une possibilité parfaite de confier son animal à des professionnels?

Les vaches errantes dévastent les arbres et autres plantes dans la ville mais aussi éventrent les poubelles, déversant ainsi les déchets, et causent souvent des accidents de la route.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала