La glace à l’alcool effraie les consommateurs suédois

© AFP 2022 ANA AREVALOFemmes mangent de la glace sur la plage
Femmes mangent de la glace sur la plage - Sputnik Afrique
Depuis des décennies, la Suède est fière de sa politique austère envers l’alcool, qui avait essentiellement un fort effet de dissuasion. Aujourd'hui, la vente omniprésente de glaces à l'alcool, en raison de lacune dans la Loi sur l’alcool, risque de contrecarrer les efforts constants du gouvernement suédois d'empêcher les Suédois de boire.

Ces derniers jours, l'Agence suédoise de la consommation a essuyé des critiques de consommateurs révoltés suite à une campagne de publicité nationale pour une glace à l'alcool. La glace n'est pas considérée comme une boisson et n'est donc pas couverte par la loi sur l'alcool draconienne du pays.

"La législation n'est pas adaptée au fait que l'alcool peut être servi sous d'autres formes que la boisson. Nous le voyons effectivement comme un problème, parce que le marketing peut frapper les enfants et les jeunes gens", explique Kristina Wallin, une avocate de l'Agence suédoise de la consommation au radiodiffuseur public suédois SVT, en citant des manques dans la Loi alcool actuel.

Amateurs d’alcool, s’abstenir: un bar anglais pas comme les autres - Sputnik Afrique
Amateurs d’alcool, s’abstenir: un bar anglais pas comme les autres

N1ce, la glace en question, a été lancée pour la première fois l'année dernière. 1,5 million de glaces ont été vendues en Suède. Les glaces contiennent 5% d'alcool et existent en différents goûts comme mojito, margarita, piña colada et daiquiri. Selon son fabricant, l'alcool n'est inclus que "pour le goût." La glace est classifiée comme une denrée alimentaire et n'exige pas de permis spéciaux. Cependant, l'acheteur doit être âgé de plus de 18 ans et être capable de s'identifier.

Selon la législation suédoise actuelle, la glace alcoolisée, à la différence des alcools liquides, peut être vendue dans les épiceries. L'Agence de santé publique croit que ce type de produit peut être redéfini en tant que "substance alcoolisée" pour être interdit aux magasins. Cependant, cela peut impliquer des difficultés bureaucratiques, puisque cela demande des amendements dans la Loi sur l'alcool.

Ce n'est pas la première fois que la glace à l'alcool alimente des débats dans les pays nordiques. Il y a plus de dix ans, une glace appelée "le lutin de la vodka" qui combinait du soda et de l'alcool a été retirée des magasins à travers la Scandinavie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала