La crise des plages vides en Turquie s’aggrave

© AFP 2022 Dominique FAGETPlage, Turquie
Plage, Turquie - Sputnik Afrique
La crise touristique que vit la Turquie s’est considérablement aggravée ces derniers temps. Les touristes des quatre coins de la planète ne cherchent plus à aller sur le rivage turc: les hôtels, les restaurants et les magasins restent vides malgré la saison estivale.

Selon les données officielles, ces quatre derniers mois, le nombre de touristes étrangers en Turquie a baissé de 16,5% par rapport à la même période en 2015, rapporte le Hurriyet Daily News. Les autorités turques constatent un reflux important des touristes, inédit depuis 1999, depuis ce printemps. Ainsi, en raison du reflux brusque des touristes étrangers, les hôtels turcs sont devenus un tiers moins chers.

Plusieurs représentants du business touristique évoquent les pertes subies et la réduction du personnel forcée, voire même la perspective de fermeture des hôtels et restaurants. Ainsi, un des propriétaires de l'hôtel à Alanie a annoncé qu'il lui avait fallu réduire le personnel de 360 à 220 employés en un an. Un des propriétaires d'un restaurant à Alanie a expliqué aux journalistes que depuis 16 ans qu'il travaille ici, c'est la première fois qu'il doit faire face à une si mauvaise saison. Selon lui, son établissement traverse sa période la plus difficile.

plage - Sputnik Afrique
Turquie: le tourisme russe chute de 96% à Antalya

Le nombre de touristes européens a baissé après une vague d'attentats au début de l'année. Selon la presse, le nombre de touristes venant de l'Allemagne, de la France, de l'Angleterre, de la Grèce et des Etats-Unis s'est considérablement réduit. Par exemple, dans l'article publié la veille par Hurriyet Daily News, il s'agit des pires indices de visites des stations balnéaires turques par des touristes étrangers. En comparaison avec la période similaire de l'année précédente, du 1er au 16 juin, le nombre de touristes russes a baissé de 98,5%, et de 45% pour les touristes allemands. Selon les données de l'aéroport d'Antalie, seulement 302.000 étrangers sont arrivés dans la station balnéaire turque en juin.

Washington déconseille aux Américains de se rendre en Turquie - Sputnik Afrique
L'industrie du tourisme turque écope des tensions Moscou-Ankara

Les représentants du business touristique, en essayant de minimiser des pertes, sont forcés de demander aux autorités de l'aide. Le ministère du Tourisme de la Turquie a prolongé la période de subvention des vols internationaux dans les aéroports du pays d'avril au septembre.
Le tourisme reste une source importante de fonds gouvernementaux. Selon les experts, l'afflux de touristes en Turquie pourrait baisser de 5,3 à 7,6 millions de personnes, ce qui provoquerait des pertes estimées entre 6,2 et 8,9 milliards de dollars.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала