Marcher sur les eaux comme Jésus. La nouvelle œuvre de Christo

© REUTERS / Stefano Rellandini Der „Schwimmende Pier“ ist Teil einer Installation des bulgarisch-amerikanischen Künstlers Christo Vladimirov Yavachev am See Iseo in Italien.
Der „Schwimmende Pier“ ist Teil einer Installation des bulgarisch-amerikanischen Künstlers Christo Vladimirov Yavachev am See Iseo in Italien. - Sputnik Afrique
L'installation du célèbre artiste bulgare Christo en Italie a fait fureur à travers le monde entier. Son ponton de trois kilomètres de long sur le lac italien d'Iseo attire des milliers de touristes.

La nouvelle œuvre de Christo accueille le public du 18 juin au 3 juillet. Et depuis les premiers jours de son ouverture elle voit affluer des vagues incessantes de visiteurs: en quatre jours le ponton a accueilli plus de 80.000 personnes.

Le flux des visiteurs se poursuit même la nuit.

Plus tôt dans la journée, on avait annoncé que près de 3.000 personnes, dont près de 400 enfants, étaient massées à la gare de Brescia depuis laquelle les gens se rendent au lac. La police a même dû bloquer les gens pour prévenir un encombrement excessif près de l'installation.

Selon les premières données, le "pont" devrait attirer près de 250.000 touristes et rapporter la bagatelle de 49.000 euros (par le biais des retombées commerciales indirectes, l'accès à l'installation étant gratuit). Toutefois, vu l'intérêt du public le nombre de visiteurs pourrait s'élever à 500.000 personnes en 15 jours.

Et ces curieux ont bien raison. Ce n'est pas tous les jours que l'on peut marcher sur l’eau comme le Christ.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала