L'Irak célèbre la libération de Falloujah, un ancien bastion de Daech

© AP Photo / Maya AlleruzzoUn soldat irakien, Falloujah
Un soldat irakien, Falloujah - Sputnik Afrique
L'armée irakienne a réussi à remporter, en deux mois, une bataille décisive dans la guerre contre l'Etat islamique en libérant l'une des villes les plus défendues occupées par les terroristes.

Bataille de Falloujah - Sputnik Afrique
Bataille de Falloujah: 47 localités libérées par l'armée irakienne
Pendant plus de deux ans, la ville de Falloujah dans la province d'Al-Anbar (ouest de l'Irak) a été occupée par Daech qui affamait, torturait et exécutait la population locale.

Le membre du Conseil de la province d'Al-Anbar Tah Abdel Ghany a déclaré à Sputnik que la ville de Falloujah avait été complètement libérée des terroristes de Daech et que le reste des terroristes dans le quartier Al Jolan serait éliminé dans un avenir proche.

© Photole quartier Al Jolan à Falloujah assiégé toujours par les terroristes de Daech
le quartier Al Jolan à Falloujah assiégé toujours par les terroristes de Daech - Sputnik Afrique
le quartier Al Jolan à Falloujah assiégé toujours par les terroristes de Daech

"Toutes les ruelles de la ville où les terroristes de Daech se cachent sont maintenant nettoyées par les forces de sécurité du pays et seront bientôt entièrement libérées", a indiqué M.Ghany.

Une autre source de Sputnik au sein des forces de sécurité de l'Irak a affirmé que les forces armées du pays avaient libéré environ 60 kilomètres de territoire au nord de Falloujah au cours des deux derniers jours.

L'agence Sputnik a obtenu des vidéos exclusives filmées par un soldat de l'armée irakienne au cours de la bataille pour la ville d'Amiriyat Falloujah (30 km au sud de Falloujah).


Des réfugiés - Sputnik Afrique
Les terroristes de Daech quittent Falloujah déguisés en réfugiés
Dans la vidéo, on aperçoit des véhicules blindés attaquer une voiture piégée lancée par des djihadistes pour tenter d'arrêter les forces de l'armée irakienne. Au début de la vidéo, le reporter nomme les détachements de l'armée et commente ce qui se passe.

Entre-temps, la population dans le sud célèbre déjà une victoire sur les terroristes.

Après l'iftar (le repas qui est pris chaque soir par les musulmans au coucher du soleil pendant le jeûne du mois de ramadan), les habitants de la province de Maysan (sud-est de l'Irak) ont organisé une action suivie par plus de 100 voitures et des dizaines de motos conduisant le long des routes de la ville avec des drapeaux nationaux et se réjouissant de la victoire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала