Loi travail: manifestation sauvage, le siège de la CFDT attaqué

© Sputnik . Irina Kalachnikova / Aller dans la banque de photosManifestation contre la loi travail à Paris, 23 juin 2016
Manifestation contre la loi travail à Paris, 23 juin 2016 - Sputnik France
Une centaine de personnes parties en manifestation non autorisée dans le nord de Paris jeudi soir, après une nouvelle journée de mobilisation contre la loi travail, ont dégradé la façade du siège du syndicat réformiste CFDT.

Peu après 21H00, quelque cent manifestants ont quitté le quartier de Ménilmontant pour rejoindre celui de Belleville, dans l'est parisien, brisant les vitres du siège de la CFDT, qui ne participe pas à la mobilisation contre la loi El Khomri. En lettres rouges, ils ont inscrit sur la façade: "C'est fini de trahir".

​​Ce cortège de nuit s'est ébranlé quelques heures après la dispersion d'une nouvelle manifestation contre la loi travail à Paris qui a rassemblé à Bastille entre 20.000 et 60.000 personnes, selon les sources.

​​Entre 19.000 et 20.000 personnes ont manifesté jeudi contre la loi travail à Paris, a déclaré la préfecture de police de Paris, alors que pour les syndicats, ce rassemblement sous haute surveillance policière a mobilisé 60.000 participants, annonce l'AFP.

Jean-Luc Mélenchon - Sputnik France
Mélenchon: "Une situation incroyable en France"
​Une centaine de personnes ont été interpellées par les forces de l'ordre. Parmi elles, deux faisaient l'objet d'une interdiction de manifester, notamment pour détention d'objets pouvant servir de projectiles, à l'occasion de la manifestation contre la loi travail, a déclaré jeudi la préfecture de police de Paris.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала