Un ancien prisonnier américain d’Auschwitz, vraiment?

© REUTERS / Pawel Ulatowski/FilesFile photo of the sign "Arbeit macht frei" (Work makes you free) at the main gate of the former German Nazi concentration and extermination camp Auschwitz in Oswiecim January 19, 2015
File photo of the sign Arbeit macht frei (Work makes you free) at the main gate of the former German Nazi concentration and extermination camp Auschwitz in Oswiecim January 19, 2015 - Sputnik Afrique
Joseph Hirt, un habitant de la ville d'Adamstown dans l’Etat de Pennsylvanie qui raconte depuis des décennies son internement à Auschwitz pendant la guerre, a confié qu'il n’y avait en réalité jamais séjourné.

Selon CBS, la déclaration l'Américain âgé de 91 ans est publiée dans le journal local. Hirt s'est excusé publiquement devant ceux à qui ses histoires aurait pû faire du mal. « Je ne voulais pas sous-évaluer la signification des évenements qui ont vraiment eu lieu là-bas, quand j'ai affirmé faussement que j'étais présent », a-t-il souligné, expliquant qu'il avait tout simplement voulu raconter aux gens des crimes commies par des nazis.

L’Iranien Mir-Qanbar Heidari Shishvan a décroché son master à 86 ans - Sputnik Afrique
On n'est jamais trop vieux pour apprendre

C'était le professeur d'histoire de Turin (état de NY) Andrew Reid qui a révélé l'affaire. Il a fait une recherche en commun avec ses étudiants, au cours de laquelle ils ont compris que plusieurs faits de la vie de Hirt ne correspondaient pas à ses déclarations. Par exemple, le numéro qui est tatoué sur sa peau appartient à un autre homme.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала