Le meurtrier présumé du pilote russe du Su-24 relâché et assigné à résidence

© Photo FacebookAlparslan Çelik
Alparslan Çelik - Sputnik Afrique
La cour turque a libéré le meurtrier présumé d'Oleg Pechkov, pilote du Su-24 russe abattu en novembre 2015, et l'a placé en résidence surveillée jusqu'à la fin de son procès.

Le procès du meurtrier présumé du pilote russe Alparslan Çelik s'est ouvert lundi, mais la séance n'a pas duré longtemps, puisque la cour de la ville turque d'Izmir a relâché le prévenu et l'a assigné à résidence jusqu'à la fin du procès, a déclaré Murat Ustündağ, avocat d'Alparslan Çelik.

"Le juge a pris la décision de libérer M. Çelik et les autres inculpés et de les assigner à résidence", a expliqué M. Ustündağ, ajoutant que la prochaine séance aura lieu le 4 novembre.

Les fleurs en la mémoire du pilote russe Oleg Pechkov du Su-24 abattu en Turquie - Sputnik Afrique
Les témoignages sur le meurtre du pilote russe du Su-24 interdits de publication

Lundi 27 juin, la cour d'Izmir (ouest de la Turquie) a entamé le procès d'Alparslan Çelik, meurtrier présumé du pilote du Su-24 russe abattu en novembre 2015, interdisant d'ailleurs aux médias de rendre publics les témoignages.

La Turquie a abattu un bombardier russe Su-24 dans le ciel syrien le 24 novembre 2015. L'équipage avait pu s'éjecter mais Oleg Pechkov, l'un des pilotes, avait été tué par des tirs venant du sol. La partie turque n'avait même pas daigné présenter des excuses officielles à Moscou pour ses actions.

Un mois après la mort tragique du pilote russe, le quotidien Hyrriet avait publié une interview d'Alparslan Celik, membre du groupe néonazi Les loups gris, qui se vantait du meurtre d'Oleg Pechkov. La police turque a arrêté Alparslan Celik dans un restaurant de la ville d'Izmir le 31 mars 2016.

Le parquet a abandonné les poursuites pour meurtre, avançant un "manque de preuves".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала