Double attentat à l'aéroport international Atatürk, plusieurs victimes et blessés

© REUTERS / Ismail CoskunParamedics help casualties outside Turkey's largest airport, Istanbul Ataturk, Turkey, following a blast, June 28, 2016.
Paramedics help casualties outside Turkey's largest airport, Istanbul Ataturk, Turkey, following a blast, June 28, 2016. - Sputnik Afrique
L'aéroport international Atatürk a été frappé mardi par deux explosions, suivies d'un échange de tirs.

Selon un bilan révisé, 28 personnes ont trouvé la mort dans le double attentat qui a frappé mardi soir l'aéroport Ataturk d'Istanbul.

Le bilan précédent annoncé par le ministre turc de la Justice Bekir Bozdağ faisait état de 10 victimes. Selon ses informations, il s'agit d'un attentat suicide pérpétré par deux kamikazes, dont le premier kamikaze s'est fait exploser non loin de l’entrée du terminal international, après quoi un engin explosif a été activé par son complice.

Une soixantaine de personnes ont reçu des blessures de différente gravité.

Le ministre a en outre fait savoir que selon des données non confirmée il pourrait s'agir d'un triple attentat. 

Une source au sein des services de sécurité de la ville avait plus tôt annoncé à Sputnik que l'explosion s'était produite lors d’un contrôle, près d’un détecteur de métaux. L'interlocuteur de l'agence a en outre précisé, se référant aux témoins oculaires qu'un couple — un jeune homme et une jeune femme — auraient fait explosé leurs ceintures explosives à l'aéroport.

Suite à l'attentat, l'aéroport a été bouclé par les forces de l'ordre. Toutes les sorties et entrées ayant été fermées, des passagers et les gens qui les accompagnent restent à l'intérieur. Ce n'est qu'après que l'évacuation a commencé.

Un témoin relate qu'ils restent bloqués à l'intérieur de l'aéroport:

Selon des témoins cités par la chaîne CNN Turk, tout de suite après l'explosion une fusillade a éclaté sur le parking de l'aéroport.

Le premier ministre turc a appelé à mettre en place une cellule de crise suite aux attentats survenus. La collecte de sang pour les blessés est en cours.

 

Les autorités turques ont annoncé que tous les vols à destination de l'aéroport Ataturk d'Istanbul sont détournés vers d'autres aéroports, au moins jusqu'à 8 heures demain heure locale.

Le réseau social Facebook a activé la fonction Safety Check pour prendre/donner des nouvelles de personnes concernées.

Selon les dernières données, Daech pourrait être derrière l'attaque.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала