Les forces aériennes égyptiennes compromises par le sénat italien

Le sénat italien a adopté mercredi un amendement au projet de loi sur les missions militaires, selon lequel les livraisons en Egypte des pièces de rechange pour les chasseurs F-16 étaient suspendues.

Le fusil M16 - Sputnik Afrique
Proche-Orient: les importations d’armes légères atteignent un niveau record
C'est la première mesure sérieuse prise par le parlement italien à l'égard de l'Egypte en raison de l'affaire de l'étudiant italien Giulio Regeni, qui a été tué en janvier dernier dans la capitale égyptienne.

L'expert militaire et général de l'armée égyptienne à la retraite Abdel Rafe Darwish a commenté, dans un entretien accordé à Sputnik, la décision du parlement italien.

"Cette décision est très dangereuse pour l'Egypte, puisque elle a un impact direct sur la puissance de son aviation militaire, car les pièces de rechange ont une certaine durée de vie, à l'expiration de laquelle elles ne peuvent plus être utilisées. Ainsi, les pièces de rechange doivent constamment être livrées pour assurer le fonctionnement normal des chasseurs F-16", a indiqué le général.

Selon lui, afin d'éviter de telles crises, les officiers égyptiens ont à plusieurs reprises appelé le pays à acheter l'armement à différents fournisseurs. C'est en raison du manque de diversité des armes dans l'armée égyptienne que certains pays ont un moyen de pression sur l'Egypte.

"Si nous recevions des armes de différents pays, nous ne dépendrions d'aucune partie en matière de livraison d'armes et de pièces de rechange", a ajouté le général Darwish.

L'Italien Giulio Regeni a disparu au Caire le 25 janvier et, le 3 février, il s'est avéré qu'il était mort.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала