Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Quand la Syrie a hébergé des réfugiés européens

© AP Photo / Giannis PapanikosThe sun rises as refugees and migrants walk to pass from the northern Greek village of Idomeni to southern Macedonia, Friday, Sept. 11, 2015. The sudden onset of autumn has taken tens of thousands by surprise all along the Balkans route from Greece to Hungary
The sun rises as refugees and migrants walk to pass from the northern Greek village of Idomeni to southern Macedonia, Friday, Sept. 11, 2015. The sudden onset of autumn has taken tens of thousands by surprise all along the Balkans route from Greece to Hungary - Sputnik France
S'abonner
La rapidité avec laquelle les hommes sont capables d’oublier l’histoire est parfois hallucinante. La situation actuelle avec les réfugiés du Proche-Orient en Europe n’est ni la première et, malheureusement, ni la dernière depuis l’existence de l’humanité.

Il y a seulement 70 ans, pendant la Seconde Guerre mondiale, des dizaines de réfugiés avaient fait le même trajet que les gens qui aujourd'hui fuient le conflit militaire en Syrie. Pourtant, au lieu de se diriger vers l'Europe, en espérant rester en Allemagne, ils s'en enfuyaient.

Pourquoi les européens partaient pour l'Orient? Vers 1944, l'Administration pour les réfugiés et le sauvetage au Proche-Orient a lancé des camps en Syrie, en Egypte et en Palestine. Des gens ont reçu la promesse d'un lieu sûr où attendre la fin de la guerre, des gens de tous les âges et de toutes les catégories sociales étaient partis en direction du Proche-Orient.

Ces photos ont été récemment colorisées par Sanna Dullaway, l'artiste suédoise, afin de rendre les images impressionnantes, de l'exode de masse de la population européenne, encore plus vives. Cela peut servir de rappel qu'il faut accueillir ceux qui ont besoin de sécurité, qu'il faut ouvrir les bras à l'encontre de nos semblables.

Il y a 70 ans, les Européens se sont enfuis au Proche-Orient et aujourd'hui la situation est inversée. Mais est-ce qu'aujourd'hui l'Europe répondra de la même façon à la bienveillance de la population du Proche-Orient?

Environ un million de migrants, principalement Syriens, Irakiens et Erythréens fuyant leurs pays sont arrivés en Europe en 2015, rappelle Europol.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала