Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des cybernéticiens trouvent une autre faiblesse au test de Turing

© Photo PixabayArtificial intelligence
Artificial intelligence - Sputnik France
S'abonner
Les spécialistes de l'intelligence artificielle ont trouvé encore une faiblesse dans le test de Turing.

Les spécialistes de l'intelligence artificielle Kevin Warwick et Huma Shah ont trouvé une nouvelle faiblesse dans le test de Turing, connu également sous le nom du "Jeu d'imitation".

Ce test d'intelligence artificielle a été introduit en 1950 par un mathématicien brit

L'intelligence artificielle pour garder les frontières russes - Sputnik France
L'intelligence artificielle pour garder les frontières russes
annique, Alan Turing. D'après le chercheur, c'était la seule possibilité d'apprendre si un ordinateur était capable de réfléchir comme un humain. Ce test consiste à mettre en conversation textuelle un humain avec un ordinateur et un autre humain à l'aveugle. Si l'homme qui engage les conversations n'est pas capable de dire lequel de ses interlocuteurs est un ordinateur, on peut considérer que le logiciel de l'ordinateur a passé avec succès le test.

Cependant les cybernéticiens ont découvert que l'ordinateur passerait le test si, lors de l'épreuve, son logiciel avait recours au "cinquième amendement" [de la Constitution des Etats-Unis, ndlr], c'est-à-dire s'il gardait le silence tout au long de l'épreuve.

robot - Sputnik France
L'intelligence artificielle incontrôlée, une menace pour l'humanité

Le paradoxe est que n'importe quel ordinateur primitif n'ayant pas d'intelligence est capable de garder le silence. Dans ces conditions, le test de Turing n'est pas applicable.

Warwick et Shah ont étudié les enregistrements de tests réels de Turing présentés au Prix Loebner qui illustrent les cas où l'intelligence artificielle "refusait" de communiquer avec le juge. 

Un signe de la rue au coin Wall Street et de Broad Street en face de la Bourse de New York - Sputnik France
L'intelligence artificielle va embaucher des banquiers pour Wall Street

Dans chaque cas, il ne pouvait pas deviner s'il parlait avec un ordinateur ou une personne. L'interlocuteur pouvait être soit une personne qui a préféré ignorer le juge, soit une intelligence artificielle, soit un ordinateur incapable de répondre. Les spécialistes ont notamment étudié la dernière variante.

Les chercheurs ont baptisé ce paradoxe "le cinquième amendement", par analogie avec l'amendement à la constitution américaine qui prévoit qu'une personne ne peut être contrainte à témoigner contre elle-même.

Le prix Loebner est une compétition annuelle qui couronne les agents conversationnels satisfaisant le mieux les critères du test de Turing.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала