Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Obama prêt à céder son trône à Clinton

S'abonner
Le président américain a été pour la première fois dans un meeting électoral d'Hillary Clinton où il a souligné qu'elle avait été une excellente secrétaire d'Etat et qu'elle serait une bonne présidente.
Hillary Clinton et Donald Trump - Sputnik France
Clinton creuse l'écart sur Trump dans les intentions de vote

Le président américain Barack Obama a tenu un discours lors d'un rassemblement électoral de Mme Clinton, dont la candidature à la présidence devrait être approuvée au cours d'une prochaine réunion du Parti démocrate. Le meeting s'est tenu mardi dans la ville de Charlotte, en Caroline du Nord, le jour où le FBI a recommandé de ne pas porter des accusations criminelles à son encontre pour utilisation de serveurs privés pour sa correspondance en tant que secrétaire d'Etat des Etats-Unis.

Dans son intervention, M. Obama a fait remarquer que les Etats-Unis n'avaient jamais eu une candidate si bien préparée pour la présidence que Mme Clinton.

"Je suis ici parce que je crois en Hillary Clinton et je souhaite qu'elle devienne la prochaine présidente des Etats-Unis", a déclaré M. Obama. "Je suis prêt à passer le flambeau. Je sais qu'Hillary Clinton le prendra et je sais qu'elle peut mener efficacement cette course".

D'ailleurs, le chef d'Etat américain a pointé que Mme Clinton avait été une excellente secrétaire d'Etat.

"Ce n'est pas ma propre opinion, mais l'avis du peuple américain. Grâce à elle, la machine politique a commencé à avancer. Elle a fait du bon travail".

Hillary Clinton - Sputnik France
FBI: oui, Clinton a tort, mais elle ne doit pas être traduite en justice

Le 8 novembre, jour où les Américains se rendront aux urnes, ils auront un choix évident, entre le passé "chimérique" et l'avenir, entre l'Amérique pour certains et l'Amérique pour tous, a mis en valeur M. Obama, faisant allusion aux déclarations du candidat du Parti républicain Donald Trump, surtout à propos des Mexicains et des musulmans.

Mme Clinton a, de son côté, affirmé que M. Trump ne convenait pas pour les rôles de président et de commandant suprême qui requéraient de l'équilibre mental, des connaissances profondes et une énorme responsabilité.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала