Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'US Air Force abandonne ses alliés syriens en pleine bataille

© AP Photo / Marko DrobnjakovicPilots onboard of the US Marine fighter jet aircrafthave flown missions into both Iraq and Syria, part of the over 6,800 airstrikes carried out since August 2014.
Pilots onboard of the US Marine fighter jet aircrafthave flown missions into both Iraq and Syria, part of the over 6,800 airstrikes carried out since August 2014. - Sputnik France
S'abonner
Un journal américain se demande si les Etats-Unis disposent d'un contingent suffisamment fort au Proche-Orient.

Syrie - Sputnik France
L'Armée de la conquête où le bain de sang des opposants d'Assad
L'aviation américaine a abandonné ses alliés en Syrie au moment critique d'un combat ce qui a entraîné l'échec de l'opération, lit-on dans le Washington Post.   

Selon une source du journal, le 28 juin, les pilotes américains ont reçu l'ordre de couvrir l'offensive des forces de l'opposition syrienne (Armée libre syrienne) sur la ville d'Abu Kamal, dans l'est de la Syrie. Mais en pleine bataille, le commandement a ordonné aux pilotes d'abandonner le secteur et de se diriger vers les environs de la ville de Falloujah en Irak. 

Par conséquent, les combattants de l'Armée libre syrienne ont été obligés de reculer.   

Le Hulk perse rejoint la Syrie pour combattre Daech - Sputnik France
Le "Hulk perse" rejoint la Syrie pour combattre Daech
Selon Chris Garver, porte-parole des forces de la coalition en Irak dirigées par les Etats-Unis, le commandement a jugé plus important d'éliminer un convoi de djihadistes du groupe Etat islamique (Daech), délogé la veille de Falloujah.

Le journal écrit que l'échec de l'opération d'Abu Kamal constitue un coup sévère pour les plans des Etats-Unis de former de fortes unités locales capables de faire face aux islamistes. Le Washington Post se demande également si les Etats-Unis disposent d'un contingent suffisamment fort dans la région étant donné qu'ils ont à projeter des forces sur un territoire très étendu.

La coalition dirigée par les Etats-Unis mène des frappes sur les positions de Daech depuis 2014. En Syrie, l'opération est effectuée sans l'autorisation des autorités du pays.                   


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала