Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La 1ere exécution d'un criminel par un robot fait polémique aux USA

© Sputnik . Alexander Piragis / Aller dans la banque de photosUn robot-sapeur
Un robot-sapeur - Sputnik France
S'abonner
Les policiers de la ville de Dallas (Texas) ont utilisé un robot pour tuer un criminel qui avait tué leurs collègues. Cette expérience était la première dans l'histoire de la police américaine. Cet épisode a provoqué des polémiques concernant l'utilisation de robots par la police.

Selon le chef de la police de la ville de Dallas David Brown, les négociations ont duré plusieurs heures et n'ont pas abouti.

"Il n'y avait pas d'autre solution que d'utiliser un robot-sapeur équipé d'une bombe qu'on a fait exploser près du criminel", a-t-il déclaré.

Il a également ajouté que les autres variantes représentaient des risques pour ses collègues.

Le robot s'est approché de la planque du criminel et les policiers ont activé la bombe, le tuant sur le coup.

Il est difficile de déterminer le type du robot qui a été utilisé par la police de Dallas, mais il y a deux variantes probables. Il s'agit du robot TALON, utilisé par les services de sécurité de plusieurs pays, ou du MARCbot, utilisé par l'armée américaine pendant la guerre en Irak. Selon Marc Singer, journaliste et expert militaire, c'est bien un MARCbot qui a été utilisé pour tuer le criminel à Dallas.

Dallas - Sputnik France
Les réseaux sociaux déplorent les victimes de Dallas

Le chef de la police de Dallas a cependant souligné que la neutralisation du criminel était légale, étant donné qu'il a été le premier à faire usage de la violence.

Les images de la fusillade de Dallas - Sputnik France
Les images de la fusillade de Dallas

Cependant, nombreux sont ceux qui estiment qu'une telle utilisation sans précédent des robots peut être juridiquement controversée.

"C’est une nouvelle étape des technologies policières. Bien que les robots soient utilisés pour beaucoup d'autres choses, leur utilisation pour porter des moyens entrainant la mort peut poser des problèmes", a déclaré Seth W. Stoughton, professeur de droit à l'Université de Caroline du Sud, cité par The Atlantic. Toutefois, il estime que l'utilisation d'un robot était justifiée et légitime.

Selon l'expert du groupe The Sunlight Foundation Alex Howard, l'utilisation des robots par la police pose un grand nombre de questions juridiques. Il s'agit de liquidations sans aucune forme de procès.

"Nous devons strictement contrôler l'utilisation des moyens techniques létaux par l'Etat contre ceux qui n'ont pas été officiellement arrêtés et qui n'ont pas été traduits en justice. (…) Il faut respecter la procédure avant d’arrêter ou de tuer quelqu'un", a déclaré M.Howard.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала