Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

On connaît le nom du tireur de Dallas

© AP Photo / LM OteroDallas
Dallas - Sputnik France
S'abonner
Désireux de venger les homicides de Noirs par les forces de l'ordre, le tueur présumé de cinq policiers à Dallas est un ancien soldat américain qui a agi seul et soutenait des organisations de défense des Noirs, dont certaines prônant la haine.

Selon l'armée américaine, Micah Xavier Johnson, 25 ans, était réserviste et avait servi en Afghanistan de novembre 2013 à juillet 2014, indique Reuters.

Selon le ministre de la Sécurité intérieure Jeh Johnson, il aurait agi seul, tuant cinq policiers à la fin d'une manifestation dans la ville texane contre le racisme et les brutalités policières. Elle était organisée après la mort cette semaine de deux Noirs sous les balles des forces de l'ordre, dans le Minnesota et en Louisiane.

​Trois autres suspects ont été arrêtés mais ils n'ont pas formellement été liés à la fusillade par les autorités. Ces dernières ont précisé qu'elles recherchaient d'éventuels complices.

Le tireur n'a pas non plus de "lien connu" ni n'a été inspiré par un groupe terroriste international, a déclaré Jeh Johnson.

Mais la police a découvert à son domicile un véritable arsenal: du matériel servant à fabriquer des bombes, des gilets pare-balles, des fusils, des munitions et un journal personnel de tactiques de combat.

Micah Xavier Johnson a été tué par une unité d'élite de la police au terme d'une confrontation de plusieurs heures.

​Le drame a eu lieu au moment où plusieurs manifestations étaient organisées dans le pays après la mort de deux Noirs abattus par la police cette semaine, l'un en Louisiane (sud du pays), l'autre dans le Minnesota (nord).

Le président Barack Obama a dénoncé "des attaques haineuses, calculées et méprisables", pour lesquelles il n'existe "pas de justification". Selon la Maison Blanche, le président américain entend discuter "de mesures politiques qui répondent aux disparités raciales persistantes dans le système pénal".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала