Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Donbass : le nombre de victimes bat un triste record

© Sputnik . Sergey Averin / Aller dans la banque de photosDonbass : le nombre de victimes bat un triste record
Donbass : le nombre de victimes bat un triste record - Sputnik France
S'abonner
Dans l’est de l’Ukraine, juin a été le mois le plus sanglant depuis l’été 2015, indique un rapport de l’Onu.

Observateur de l'OSCE dans le Donbass - Sputnik France
Kiev souhaite déployer 10.000 policiers de l'OSCE dans le Donbass
Le bilan du conflit qui déchire l'Ukraine depuis plus de deux ans et qui a déjà coûté la vie à 9.470 personnes ne cesse de s'alourdir. En juin, l'Onu a enregistré dans le Donbass le plus grand nombre de victimes depuis neuf mois.

"En juin, des affrontements intensifs ont été enregistrés dans la zone du conflit dans l'est de l'Ukraine, ce qui a débouché sur le plus grand nombre du victimes parmi les civils depuis août 2015", indique le rapport rédigé par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'Onu.

Entre le 1er et le 30 juin, le Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme a enregistré 69 incidents où les civils ont été touchés par le conflit. Parmi eux figurent 12 cas mortels.

Ainsi, quatre personnes ont péri et 37 ont été blessées dans des tirs effectués par différents systèmes d'artillerie, y compris des systèmes interdits par les accords de Minsk. Cinq personnes sont mortes et 14 blessées par des mines et des engins explosifs. Six civils ont été touchés par des armes portatives, notamment par des tirs effectués à travers la ligne de contact. Parmi les victimes figurent également des enfants: deux garçons ont été tués par électrocution, des fils électriques étant tombés pendant le pilonnage.

Le médecin anesthésiste-réanimateur Alexandre Tchernov, un médecin ukrainien avoue avoir tué des combattants du Donbass - Sputnik France
Un médecin ukrainien avoue avoir tué des combattants du Donbass
Selon le document, la situation dans l'est de l'Ukraine risque prochainement de se détériorer, car les deux parties cherchent à s'emparer des sites situés dans la zone tampon. Ainsi, la distance entre les adversaires diminue. En outre, indique le rapport, les point de passage et les zones proches d'agglomérations subissent souvent des pilonnages, ce qui met en péril la vie des gens qui traversent quotidiennement la frontière.

Depuis avril 2014, l'Ukraine est en proie à un conflit armé qui oppose Kiev aux républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Selon l'Onu, les hostilités ont déjà fait plus de 9.000 morts et plus de 21.000 blessés. Le règlement de la crise fait l'objet de rencontres tenues dans le cadre du Groupe de contact de Minsk. Depuis septembre 2014, ce groupe a déjà adopté trois documents axés sur la désescalade du conflit.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала