Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

En cas d’Armageddon, on déménage où?

S'abonner
Des astrophysiciens américains ont retrouvé des amas stellaires, dont certaines exoplanètes seraient les plus susceptibles à l’échelle de notre Univers d’abriter et de maintenir de la vie organique. Désormais, on sait où on devrait se rendre en cas de destruction de notre planète.

Un Soleil - Sputnik France
Cette planète qui tourne autour de trois soleils...
Selon les astrophysiciens américains M. Cuntz et E.F. Guinan, les exoplanètes les plus susceptibles d'abriter et de maintenir une vie organique seraient celles dont la température de surface varie entre 4.900 et 5.300 K, soit tous les corps célestes dont la taille est comparable à celle de notre Soleil ou la dépasse légèrement, à condition qu'ils soient plus froids.

En outre, les chercheurs ont aussi pris en compte d'autres paramètres, tels que le type d'astre et sa vitesse d'évolution stellaire, l'emplacement et la taille d'une zone potentiellement habitable par rapport à son soleil, son champ magnétique et la fréquence d'éruptions cataclysmiques à sa surface, pour n'en citer que quelques-uns.

Une exoplanète ressemblant à la Terre, possédant une atmosphère et suffisamment proche de nous pour pouvoir espérer la sonder a été découverte par les astronomes. - Sputnik France
Une exoplanète quasi jumelle de la Terre
Au terme de leur recherche, les astrophysiciens ont introduit un tout nouveau paramètre, HabPREP (Habitable-Planetary-Real-Estate-Parameter), qui permet d'évaluer si la planète en question pourrait abriter des traces de vie, y compris dans ses formes les plus évoluées.

Ce paramètre démontre notamment que l'apparition d'une vie organique est peu probable aux alentours des nains rouges, les étoiles les plus répandues de notre Univers.

Les résultats préliminaires de cette recherche ont été publiés sur le site arXiv.org.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала