Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'UE et de l'Otan sur écoute du renseignement allemand

© AP Photo / Christopher LaneL'ex-agent des services spéciaux américains Edward Snowden
L'ex-agent des services spéciaux américains Edward Snowden - Sputnik France
S'abonner
Les missions diplomatiques des pays alliés européens et otaniens font l'objet d'une attention particulière du BND, le service de renseignement allemand.

Service fédéral de renseignement (BND) - Sputnik France
Berlin surveille les administrations européennes au profit de Washington
En 2013, le service de renseignement allemand BND a mis sur écoute les gouvernements d'une dizaine de pays partenaires de l'Union européenne et de l'Otan, a déclaré lundi l'agence allemande DPA qui a eu accès à un document du Comité parlementaire allemand chargé du contrôle sur l'activité des services spéciaux.

"Les missions diplomatiques des pays de l'UE et de l'Otan ont été sur une écoute particulièrement intense à travers le monde", précise l'agence.

Au total, l'agence avait 3.300 cibles d'écoute, parmi lesquelles figuraient des chefs d'Etat et de gouvernements, des ministres et des établissements militaires. En gros, il y avait quelques dizaines de cibles d'écoute à ce niveau, fait savoir l'agence citant le document.

Espionnage - Sputnik France
WikiLeaks: Ban Ki-moon, Merkel et Netanyahu sur écoute
Auparavant, l'ex-agent de la CIA Edward Snowden a dévoilé l'ampleur de la surveillance du renseignement américain qui selon lui avait espionné des centaines de milliers de citoyens allemands. Mais plus tard, le scandale a pris une tournure complètement différente: il s'est avéré que c'était justement le BND qui avait aidé les Américains à surveiller leurs cibles en Europe. Cela a suscité une vague de critique à l'égard du bureau de la chancelière allemande, qui est aux commandes du service spécial allemand.

Le BND a à plusieurs reprises réitéré qu'en 2013, après une série de révélations faites par M.Snowden, l'Allemagne avait cessé de surveiller ses partenaires européens et otaniens. Cependant, les dernières données risquent de causer de nouvelles difficultés diplomatiques pour le gouvernement allemand, surtout dans le contexte d'une situation ambigüe au sein de l'Union européenne dans l'après-Brexit.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала