Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des graffitis de Banksy victimes de rénovations à Melbourne

S'abonner
Trois œuvres d'art inestimables créées par l'artiste urbain le plus célèbre du monde en 2003 ont été détruites après que le propriétaire d'un immeuble a ordonné le remplacement d'une porte dans un quartier central de Melbourne, en Australie.

Les pochoirs qui dépeignent un parachutage de rongeur, deux rats conversant et un autre rat, ont été détruits lors du remplacement d'une porte par une nouvelle entrée.

C'est Meyer Eidelson, le propriétaire du portail de l'art urbaine à Melbourne, qui a découvert la disparition des graffitis.

"Je pensais qu'il était plus sûr de cacher cet art emblématique, plutôt que d'annoncer son existence. J'avais tort. Il est temps de parler. Le patrimoine culturel de notre ville est sous la menace", déclare l'homme de 65 ans sur son blog.

Ce à quoi les autorités de la ville ont répliqué:

"L'art de la rue lui-même est de nature temporelle, il change, mais nous déployons tous les efforts nécessaires pour conserver ces graffitis", a déclaré le service de presse du conseil municipal de Melbourne.

En réaction à la destruction de ces graffitis, plusieurs graffiteurs de Melbourne ont refusé de révéler les lieux de leur art par crainte de vandalisme.

Le peinture de Banksy sur un mur d’une école primaire de Bristol - Sputnik France
Quand Banksy laisse un cadeau dessiné sur le mur d'une école anglaise
Banksy est le graffiteur britannique le plus célèbre du monde, et son identité est entourée de mystère. Il a commencé à remplir les rues avec ses peintures dans les années 1990, et maintenant ses œuvres sont estimées à des millions de dollars et leur destruction considérée comme du vandalisme.

A l'aide de la méthode du profilage géographique, les scientifiques de l'Université de Queen Mary à Londres déclarent avoir identifié le graffiteur qui se cache derrière le pseudonyme "Banksy". Selon les conclusions d'études universitaires, le nom du peintre insaisissable serait Robin Gunningham et il aurait fait ses études dans une des écoles de Bristol. Néanmoins, les représentants du graffiteur n'ont donné aucun commentaire.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала